Louis d'Anthès

Une trentaine d’années passées à être un bon soldat au service d’une économie inhumaine et la mauvaise foi de son organisation a eu raison des volontés du « bien-faire » et de la réussite professionnelle
Remplacer, au travers d’une révolution personnelle, le vécu socialement correct par l’envie d’une vraie vie laquelle respecte les comportements inconditionnels de ce qui doit être le fondement réel de l’existence. Las d’une existence monotone dans l’uniformité du politiquement correct, l’auteur décide de donner, un matin, une nouvelle trajectoire et un sens à ses idées et à sa vie. Pour cela, il s’exclut volontaire du protocole. Pour cela, ses règles deviendront celles à appliquer, pour le bien contre le mal, voire pour le mal.

Thumbnail

Une trentaine d’années passées à être un bon soldat au service d’une économie inhumaine et la mauvaise foi de son organisation a eu raison des volontés du « bien-faire » et de la réussite professionnelle
Remplacer, au travers d’une révolution personnelle, le vécu socialement correct par l’envie d’une vraie vie laquelle respecte les comportements inconditionnels de ce qui doit être le fondement réel de l’existence. Las d’une existence monotone dans l’uniformité du politiquement correct, l’auteur décide de donner, un matin, une nouvelle trajectoire et un sens à ses idées et à sa vie. Pour cela, il s’exclut volontaire du protocole. Pour cela, ses règles deviendront celles à appliquer, pour le bien contre le mal, voire pour le mal.

Voici le seul résultat

ut massa libero luctus tempus mattis consequat. elit. efficitur. ut