Laurence Bertault

Née en 1969, l’auteure signe ici un premier roman. À la suite d’un épisode douloureux, elle a ressenti le besoin d’écrire pour essayer de comprendre, comment et pourquoi elle s’était laissé embarquer dans cette histoire. Cependant, cette envie d’écrire l’anime depuis longtemps, alors raconter son histoire était pour elle une évidence malgré la honte de s’être fait avoir. Au-delà de la honte de ne pas avoir voulu voir l’évidence, ce livre raconte aussi à quel point l’être humain, surtout la femme, peut être aveuglé par l’amour, à quel point l’envie de ne plus être seul peut nous pousser à des situations extrêmes, à quel point certaines personnes arrivent à mentir et à manipuler pour arriver à leurs fins. Ce premier roman ayant ravivé son envie d’écriture, il se peut qu’il soit suivi d’un autre roman, qui ne sera alors que pure fiction.

Thumbnail

Née en 1969, l’auteure signe ici un premier roman. À la suite d’un épisode douloureux, elle a ressenti le besoin d’écrire pour essayer de comprendre, comment et pourquoi elle s’était laissé embarquer dans cette histoire. Cependant, cette envie d’écrire l’anime depuis longtemps, alors raconter son histoire était pour elle une évidence malgré la honte de s’être fait avoir. Au-delà de la honte de ne pas avoir voulu voir l’évidence, ce livre raconte aussi à quel point l’être humain, surtout la femme, peut être aveuglé par l’amour, à quel point l’envie de ne plus être seul peut nous pousser à des situations extrêmes, à quel point certaines personnes arrivent à mentir et à manipuler pour arriver à leurs fins. Ce premier roman ayant ravivé son envie d’écriture, il se peut qu’il soit suivi d’un autre roman, qui ne sera alors que pure fiction.

Voici le seul résultat