Ketty Le Traou

Née en 1986 à Clamart, Ketty Le Traou est une femme épanouie, joyeuse et généreuse, mais au caractère bien affirmé.

Tout en étudiant, elle commence à travailler dès l’âge de 16 ans, ce qui la propulse très vite dans le monde adulte. Elle s’est toujours débrouillée seule afin d’obtenir ce qu’elle veut. La vie n’a pas été simple pour elle, mais le bonheur d’avoir trois magnifiques garçons l’a rendue forte et déterminée dans son chemin de vie.

Elle a choisi d’être mère au foyer afin d’élever au mieux ses trois enfants.

C’est sa dernière épreuve de vie qui l’a poussée à écrire un premier livre, Mes fils, ma bataille-le combat infernal. Dans un premier temps, elle l’a fait afin d’extérioriser son mal, et au fil des mots, elle s’est aperçue qu’elle avait une certaine facilité avec l’écriture.

En prolongement du premier cité, ce second volume est avant tout pour Ketty Le Traou un témoignage poignant afin de révéler certaines vérités et rendre hommage à ses enfants. Mais il a aussi pour but d’aider des personnes dans la même situation.

Pour Ketty Le Traou, écrire est devenu une passion, voire une addiction.

Thumbnail

Née en 1986 à Clamart, Ketty Le Traou est une femme épanouie, joyeuse et généreuse, mais au caractère bien affirmé.

Tout en étudiant, elle commence à travailler dès l’âge de 16 ans, ce qui la propulse très vite dans le monde adulte. Elle s’est toujours débrouillée seule afin d’obtenir ce qu’elle veut. La vie n’a pas été simple pour elle, mais le bonheur d’avoir trois magnifiques garçons l’a rendue forte et déterminée dans son chemin de vie.

Elle a choisi d’être mère au foyer afin d’élever au mieux ses trois enfants.

C’est sa dernière épreuve de vie qui l’a poussée à écrire un premier livre, Mes fils, ma bataille-le combat infernal. Dans un premier temps, elle l’a fait afin d’extérioriser son mal, et au fil des mots, elle s’est aperçue qu’elle avait une certaine facilité avec l’écriture.

En prolongement du premier cité, ce second volume est avant tout pour Ketty Le Traou un témoignage poignant afin de révéler certaines vérités et rendre hommage à ses enfants. Mais il a aussi pour but d’aider des personnes dans la même situation.

Pour Ketty Le Traou, écrire est devenu une passion, voire une addiction.

Afficher tous les 2 résultats

tempus adipiscing justo consectetur felis sed porta. Donec neque. libero.