Jean-Philippe Hardy

Un handicap physique et le manque de culture littéraire ne pouvaient être des obstacles pour accéder au monde de l’écriture. Au contraire, ils en furent le moteur ! Des défis que Jean-Philippe Hardy aime relever, comme tous les autodidactes. Issu d’une famille ouvrière, il a, après quarante-cinq ans d’une vie personnelle et professionnelle axée autour de la création, plongé dans ce monde inconnu. Fort de cette expérience, il trouva toute la matière pour alimenter ses manuscrits. La Loiseleux, son sixième ouvrage, le plus personnel, dormait en lui depuis toujours, puisqu’il parle d’un secret de famille, de sa famille.

Thumbnail

Un handicap physique et le manque de culture littéraire ne pouvaient être des obstacles pour accéder au monde de l’écriture. Au contraire, ils en furent le moteur ! Des défis que Jean-Philippe Hardy aime relever, comme tous les autodidactes. Issu d’une famille ouvrière, il a, après quarante-cinq ans d’une vie personnelle et professionnelle axée autour de la création, plongé dans ce monde inconnu. Fort de cette expérience, il trouva toute la matière pour alimenter ses manuscrits. La Loiseleux, son sixième ouvrage, le plus personnel, dormait en lui depuis toujours, puisqu’il parle d’un secret de famille, de sa famille.

9 résultats affichés