J.P. Serpi

La persévérance a toujours du bon, un auteur doit croire en lui et la possibilité de se faire éditer. L’écriture faisant partie de sa vie, la finalité veut qu’un jour son rêve devienne réalité. En marge des activités professionnelles, avoir une ou plusieurs passions peut aboutir à une consécration, aussi modeste soit-elle. Le principal est de ne pas douter de ses capacités, peu importe le temps que cela prendra.
L’histoire relatée dans ce roman a pris naissance dans l’esprit de l’auteur en… 1986, sous forme d’un canevas confus, remodelé en 2001 lorsque le premier opus, Profession : apprenti espion a été bouclé. Après maints refus de ce dernier par des maisons d’édition, l’élaboration du présent roman a été remisé aux oubliettes jusqu’à la parution de l’épisode numéro un, en 2018, aux Éditions Sydney Laurent.
Le projet DX pouvait être finalisé, les aventures de Bill continuent.

Thumbnail

La persévérance a toujours du bon, un auteur doit croire en lui et la possibilité de se faire éditer. L’écriture faisant partie de sa vie, la finalité veut qu’un jour son rêve devienne réalité. En marge des activités professionnelles, avoir une ou plusieurs passions peut aboutir à une consécration, aussi modeste soit-elle. Le principal est de ne pas douter de ses capacités, peu importe le temps que cela prendra.
L’histoire relatée dans ce roman a pris naissance dans l’esprit de l’auteur en… 1986, sous forme d’un canevas confus, remodelé en 2001 lorsque le premier opus, Profession : apprenti espion a été bouclé. Après maints refus de ce dernier par des maisons d’édition, l’élaboration du présent roman a été remisé aux oubliettes jusqu’à la parution de l’épisode numéro un, en 2018, aux Éditions Sydney Laurent.
Le projet DX pouvait être finalisé, les aventures de Bill continuent.

Afficher tous les 4 résultats

justo leo. elit. Praesent Donec elementum