Gérard Aubry

Enfant de la butte Montmartre, Gérard AUBRY naquit le 22 août 1938. Son plus grand plaisir, à partir de huit ans, est de lire et d’écrire de la poésie. À dix-sept ans, il entre dans une troupe de spectacles amateurs et, pour cela, écrit des chansons qu’il s’empresse de chanter sur scène. C’est le temps de Brel, Brassens, Bécaud… Puis le régiment le rattrape avec la guerre d’Algérie. Il revient après vingt-sept mois et demi, les poches pleines de chansons, mais marié et père de famille. Adieu la scène ! Mais il écrit toujours, des chansons pour les amis et des pièces de théâtre pour le plaisir. Après un succès à Cannes, où il vit avec sa femme, avec une pièce musicale sur Henri Salvador et la réécriture d’un livre de Mémoires pour un ami, Un voyage mouvementé est son premier ouvrage, composé d’après des notes rédigées par son oncle pour accompagner des photos qui ont, malheureusement, disparu.

Thumbnail

Enfant de la butte Montmartre, Gérard AUBRY naquit le 22 août 1938. Son plus grand plaisir, à partir de huit ans, est de lire et d’écrire de la poésie. À dix-sept ans, il entre dans une troupe de spectacles amateurs et, pour cela, écrit des chansons qu’il s’empresse de chanter sur scène. C’est le temps de Brel, Brassens, Bécaud… Puis le régiment le rattrape avec la guerre d’Algérie. Il revient après vingt-sept mois et demi, les poches pleines de chansons, mais marié et père de famille. Adieu la scène ! Mais il écrit toujours, des chansons pour les amis et des pièces de théâtre pour le plaisir. Après un succès à Cannes, où il vit avec sa femme, avec une pièce musicale sur Henri Salvador et la réécriture d’un livre de Mémoires pour un ami, Un voyage mouvementé est son premier ouvrage, composé d’après des notes rédigées par son oncle pour accompagner des photos qui ont, malheureusement, disparu.

Voici le seul résultat