Frédéric Duval

Frédéric DUVAL est né à Lisieux (Calvados) en 1968. Titulaire d’un Master 2 en droit public, fonctionnaire de la Ville de Paris pendant dix ans, il a ensuite intégré le ministère de l’Intérieur et exerce, depuis 2008, à la préfecture de la Manche.

Passionné par le droit et l’histoire (il a d’ailleurs publié un ouvrage consacré à Charles de Gaulle, aux éditions Sydney Laurent : Charles de Gaulle ou l’ambition française ‒ des paroles et des actes), il s’intéresse tout particulièrement à la France, à sa société, à son peuple. Cet intérêt qu’il leur porte l’amène à s’insurger contre ceux (et ce) qui poussent le pays vers la petitesse, la division, la réécriture de l’histoire, contre ceux qui veulent instaurer un climat de haine, contre ceux qui tendent, par tous les moyens, y compris les plus spécieux, à faire de la France un pays de seconde zone, un pays divisé, un pays éclaté. S’interrogeant sur la manière dont les citoyens, soucieux de participer à la démocratie, pourraient contribuer à redonner à la France cette société apaisée à laquelle tous peuvent aspirer et dans laquelle chacun doit pouvoir vivre, il témoigne de la conscience citoyenne qu’il faut à une France rénovée.

Thumbnail

Frédéric DUVAL est né à Lisieux (Calvados) en 1968. Titulaire d’un Master 2 en droit public, fonctionnaire de la Ville de Paris pendant dix ans, il a ensuite intégré le ministère de l’Intérieur et exerce, depuis 2008, à la préfecture de la Manche.

Passionné par le droit et l’histoire (il a d’ailleurs publié un ouvrage consacré à Charles de Gaulle, aux éditions Sydney Laurent : Charles de Gaulle ou l’ambition française ‒ des paroles et des actes), il s’intéresse tout particulièrement à la France, à sa société, à son peuple. Cet intérêt qu’il leur porte l’amène à s’insurger contre ceux (et ce) qui poussent le pays vers la petitesse, la division, la réécriture de l’histoire, contre ceux qui veulent instaurer un climat de haine, contre ceux qui tendent, par tous les moyens, y compris les plus spécieux, à faire de la France un pays de seconde zone, un pays divisé, un pays éclaté. S’interrogeant sur la manière dont les citoyens, soucieux de participer à la démocratie, pourraient contribuer à redonner à la France cette société apaisée à laquelle tous peuvent aspirer et dans laquelle chacun doit pouvoir vivre, il témoigne de la conscience citoyenne qu’il faut à une France rénovée.

3 résultats affichés