Fatima Mana

Née en 1953 à Lyon et marquée au fer rouge de ce que l’on appelait à l’époque « l’Assistance publique », sa prime enfance de Cosette est sauvée par une famille d’accueil ardéchoise imprégnée de l’humilité des gens de la terre, mais surtout dotée de cette résistance exceptionnelle qui grandit l’être à l’heure des choix incontournables.
Si Fatima Mana rencontre tardivement l’écriture (il y a une quinzaine d’années à peine), celle-ci lui est devenue une nécessité comme celle de respirer. Depuis, elle a publié plusieurs romans, ainsi qu’une collection de contes pour enfants. La poésie est, pour elle, un espace de prédilection où les mots, ciselés sous sa plume, deviennent la matière première de ses écrits.

Thumbnail

Née en 1953 à Lyon et marquée au fer rouge de ce que l’on appelait à l’époque « l’Assistance publique », sa prime enfance de Cosette est sauvée par une famille d’accueil ardéchoise imprégnée de l’humilité des gens de la terre, mais surtout dotée de cette résistance exceptionnelle qui grandit l’être à l’heure des choix incontournables.
Si Fatima Mana rencontre tardivement l’écriture (il y a une quinzaine d’années à peine), celle-ci lui est devenue une nécessité comme celle de respirer. Depuis, elle a publié plusieurs romans, ainsi qu’une collection de contes pour enfants. La poésie est, pour elle, un espace de prédilection où les mots, ciselés sous sa plume, deviennent la matière première de ses écrits.

3 résultats affichés