Dominique Dermenghem

Dominique est né dans le Calaisis. Très tôt, il est attiré par les sports de combat qu’il pratique en compétition et jusqu’au monitorat, mais également par les sports de plein air (parachutisme, char à voile, parapente…). Il s’engage alors durant cinq années dans une carrière sportive et militaire à l’E.I.S de Fontainebleau, entrecoupée par divers stages auprès d’écoles spécialisées (St Maixent, Pau, St Mandrier).
Il quitte ensuite l’armée et devient assistant académique à la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports de Lille avant d’enseigner l’E.P.S. en collège puis, pendant plus de 30 ans, auprès de la Fondation d’Auteuil accueillant notamment des cas sociaux de tous milieux.
En parallèle, il devient en 1975 l’un des précurseurs du deltaplane en France et crée le 1er club de vol libre de la Côte d’Opale, avant d’être également reconnu comme l’un des pionniers de l’Ulm en France (1978).
Grâce à l’appui de la Mairie d’Herlies, il ouvre alors en 1980 sa propre école de formation (Aliz’air). En qualité d’instructeur Ulm, il a ainsi formé de nombreux pilotes, tout en réalisant plusieurs milliers d’heures de vol sur toute la panoplie évolutive de ces appareils.
Suite à ce parcours quelque peu atypique, il se consacre aujourd’hui davantage à la poésie après avoir participé à certains concours littéraires et remporté une dizaine de prix dont le 1er prix de poésie de la ville de Calais en 2016 et 2018…

Thumbnail

Dominique est né dans le Calaisis. Très tôt, il est attiré par les sports de combat qu’il pratique en compétition et jusqu’au monitorat, mais également par les sports de plein air (parachutisme, char à voile, parapente…). Il s’engage alors durant cinq années dans une carrière sportive et militaire à l’E.I.S de Fontainebleau, entrecoupée par divers stages auprès d’écoles spécialisées (St Maixent, Pau, St Mandrier).
Il quitte ensuite l’armée et devient assistant académique à la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports de Lille avant d’enseigner l’E.P.S. en collège puis, pendant plus de 30 ans, auprès de la Fondation d’Auteuil accueillant notamment des cas sociaux de tous milieux.
En parallèle, il devient en 1975 l’un des précurseurs du deltaplane en France et crée le 1er club de vol libre de la Côte d’Opale, avant d’être également reconnu comme l’un des pionniers de l’Ulm en France (1978).
Grâce à l’appui de la Mairie d’Herlies, il ouvre alors en 1980 sa propre école de formation (Aliz’air). En qualité d’instructeur Ulm, il a ainsi formé de nombreux pilotes, tout en réalisant plusieurs milliers d’heures de vol sur toute la panoplie évolutive de ces appareils.
Suite à ce parcours quelque peu atypique, il se consacre aujourd’hui davantage à la poésie après avoir participé à certains concours littéraires et remporté une dizaine de prix dont le 1er prix de poésie de la ville de Calais en 2016 et 2018…

Voici le seul résultat

ut lectus Aliquam Donec commodo Sed diam accumsan leo. vel, dolor