Dominique A. J. Lombardo

Dominique A. J. Lombardo est né sur la rive nord du Vieux-Port, dans le quartier populaire du Panier à Marseille. Après des études de sciences et l’obtention d’un doctorat en biochimie et d’un doctorat d’état Es-Sciences Physiques, il est parti vivre en famille aux USA, où il a poursuivi ses recherches à l’Université de Californie à San Diego. De retour à Marseille, il a fini sa carrière de chercheur en biologie, comme directeur de recherche. Il a pendant de nombreuses années dirigé un centre de recherches en oncologie. Prisonnier de sa mission, avec le stress vécu au quotidien et la recherche permanente de superlatifs d’excellence, D. A. J. Lombardo a su trouver un espace de liberté dans l’écriture de fictions. « Les Dieux n’écrivent pas nos vies » est son premier roman publié. Il vit aujourd’hui à Éoures, entre Marseille et Aubagne-en-Provence.

Thumbnail

Dominique A. J. Lombardo est né sur la rive nord du Vieux-Port, dans le quartier populaire du Panier à Marseille. Après des études de sciences et l’obtention d’un doctorat en biochimie et d’un doctorat d’état Es-Sciences Physiques, il est parti vivre en famille aux USA, où il a poursuivi ses recherches à l’Université de Californie à San Diego. De retour à Marseille, il a fini sa carrière de chercheur en biologie, comme directeur de recherche. Il a pendant de nombreuses années dirigé un centre de recherches en oncologie. Prisonnier de sa mission, avec le stress vécu au quotidien et la recherche permanente de superlatifs d’excellence, D. A. J. Lombardo a su trouver un espace de liberté dans l’écriture de fictions. « Les Dieux n’écrivent pas nos vies » est son premier roman publié. Il vit aujourd’hui à Éoures, entre Marseille et Aubagne-en-Provence.

Voici le seul résultat