Docteur Daniel Tardy

Daniel TARDY est né en 1947. Très jeune, il manifeste un vif intérêt pour la médecine, et plus tard pour la mécanique. Cela l’amène à suivre un cursus technique option mécanique, avant de se consacrer à sa première passion : la médecine.
Reçu au concours d’internat, il approfondit ses connaissances notamment en réanimation pédiatrique où son esprit pratique met à profit ses études théoriques.
Mais sa vocation profonde le conduit à exercer la médecine générale en milieu rural. Confronté aux pathologies quotidiennes, il constate des soulagements souvent fugaces et des guérisons définitives peu fréquentes. La pratique médicale en vigueur ne lui apparaît pas toujours en adéquation avec les sciences fondamentales. Après une longue croisade de formations complémentaires, il reconsidère l’anatomie fonctionnelle selon les principes physiques des « torseurs de forces » et fait deux découvertes. Elles mettent en évidence l’implication de chacun des éléments du corps humain dans le maintien de sa posture ainsi que le lien mécanique insoupçonné qui intrique la plupart des pathologies courantes. Il en déduit alors des moyens naturels préventifs ou curatifs qui contribuent à maintenir ou retrouver un état de bonne santé.

Thumbnail

Daniel TARDY est né en 1947. Très jeune, il manifeste un vif intérêt pour la médecine, et plus tard pour la mécanique. Cela l’amène à suivre un cursus technique option mécanique, avant de se consacrer à sa première passion : la médecine.
Reçu au concours d’internat, il approfondit ses connaissances notamment en réanimation pédiatrique où son esprit pratique met à profit ses études théoriques.
Mais sa vocation profonde le conduit à exercer la médecine générale en milieu rural. Confronté aux pathologies quotidiennes, il constate des soulagements souvent fugaces et des guérisons définitives peu fréquentes. La pratique médicale en vigueur ne lui apparaît pas toujours en adéquation avec les sciences fondamentales. Après une longue croisade de formations complémentaires, il reconsidère l’anatomie fonctionnelle selon les principes physiques des « torseurs de forces » et fait deux découvertes. Elles mettent en évidence l’implication de chacun des éléments du corps humain dans le maintien de sa posture ainsi que le lien mécanique insoupçonné qui intrique la plupart des pathologies courantes. Il en déduit alors des moyens naturels préventifs ou curatifs qui contribuent à maintenir ou retrouver un état de bonne santé.

1 résultat affiché

ut eget ipsum risus fringilla risus. venenatis, id, leo