Claire Fukouara

Claire Fukouara est née en Nouvelle-Calédonie, ses racines sont multiculturelles : vanuataise, italienne, kanak, japonaise et bien d’autres encore… Ses ancêtres Kanak lui accordent le don de guérir par les plantes et à travers les prières. Pendant plus de trente-cinq ans, Claire a soigné les traumatismes de patients aussi bien touchés de maux physiques que psychologiques. Ces moments particuliers furent éprouvants et souvent épuisants.
Un événement majeur va changer son rapport au monde et l’engager vers une autre voie, celle de l’écriture, toujours dans le but de soigner, mais autrement. Elle rencontre un jour un messager qui s’adresse à elle en se manifestant uniquement par la voix et lui souffle: « Tu guériras par les mots ». À partir de cet instant, un lien spirituel se forme entre Claire et l’entité, dont elle deviendra le transmetteur. Transmission de mémoires, transmission de concepts dictés sous forme d’écriture automatique, cet échange sera quotidien et lui demandera une concentration et une énergie toutes particulières, afin de transcrire l’oralité sous forme scripturale.
Après l’héritage spirituel et thérapeutique d’une culture ancestrale kanak, Claire accède ainsi à une connaissance qu’elle partage dorénavant par ses écrits.

Son premier ouvrage, « En Ton Nom, Tu Es Mon Écrit », propose des pistes de réflexion qui souhaitons-le trouveront une résonance chez le lecteur épris d’histoire et de philosophie.

Thumbnail

Claire Fukouara est née en Nouvelle-Calédonie, ses racines sont multiculturelles : vanuataise, italienne, kanak, japonaise et bien d’autres encore… Ses ancêtres Kanak lui accordent le don de guérir par les plantes et à travers les prières. Pendant plus de trente-cinq ans, Claire a soigné les traumatismes de patients aussi bien touchés de maux physiques que psychologiques. Ces moments particuliers furent éprouvants et souvent épuisants.
Un événement majeur va changer son rapport au monde et l’engager vers une autre voie, celle de l’écriture, toujours dans le but de soigner, mais autrement. Elle rencontre un jour un messager qui s’adresse à elle en se manifestant uniquement par la voix et lui souffle: « Tu guériras par les mots ». À partir de cet instant, un lien spirituel se forme entre Claire et l’entité, dont elle deviendra le transmetteur. Transmission de mémoires, transmission de concepts dictés sous forme d’écriture automatique, cet échange sera quotidien et lui demandera une concentration et une énergie toutes particulières, afin de transcrire l’oralité sous forme scripturale.
Après l’héritage spirituel et thérapeutique d’une culture ancestrale kanak, Claire accède ainsi à une connaissance qu’elle partage dorénavant par ses écrits.

Son premier ouvrage, « En Ton Nom, Tu Es Mon Écrit », propose des pistes de réflexion qui souhaitons-le trouveront une résonance chez le lecteur épris d’histoire et de philosophie.

Voici le seul résultat