Bernard Leclere

Bernard Leclere est venu tardivement à l’écriture à la suite d’un AVC. Pour lui, c’était une thérapie, une façon de pouvoir s’extérioriser par un moyen autre que la parole devenue diminuée, de prouver qu’il existe encore. Après avoir fait paraître des livres témoignage sur le post AVC, le démon de l’écriture l’a poussé à s’essayer à la fiction. L’AVC l’a rendu introverti et le fait de lire beaucoup d’ouvrages l’a encouragé. A partir de l’annonce du 75ème anniversaire de la libération des camps nazis le 11 mai 2020, son imagination a produit ce livre, écrit au début de la crise sanitaire. Il est possible que les prochains écrits soient différents.

Thumbnail

Bernard Leclere est venu tardivement à l’écriture à la suite d’un AVC. Pour lui, c’était une thérapie, une façon de pouvoir s’extérioriser par un moyen autre que la parole devenue diminuée, de prouver qu’il existe encore. Après avoir fait paraître des livres témoignage sur le post AVC, le démon de l’écriture l’a poussé à s’essayer à la fiction. L’AVC l’a rendu introverti et le fait de lire beaucoup d’ouvrages l’a encouragé. A partir de l’annonce du 75ème anniversaire de la libération des camps nazis le 11 mai 2020, son imagination a produit ce livre, écrit au début de la crise sanitaire. Il est possible que les prochains écrits soient différents.

3 résultats affichés

elit. nunc neque. Aliquam non amet, efficitur. in mattis