Bernard Le Foll

Ayant exercé la cardiologie en libéral, à 69 ans, il se décide d’écrire son premier roman. Suivant la tradition familiale médicale, il se résolut à ne pas décevoir. La pratique médicale avec sa haute technicité le désenchanta. Une quête de sens devenait prioritaire. Il fut marqué par le décès de son frère artiste qui lui avait montré la voie de l’art et simultanément à ses consultations, il commença à réaliser des sculptures.

Thumbnail

Ayant exercé la cardiologie en libéral, à 69 ans, il se décide d’écrire son premier roman. Suivant la tradition familiale médicale, il se résolut à ne pas décevoir. La pratique médicale avec sa haute technicité le désenchanta. Une quête de sens devenait prioritaire. Il fut marqué par le décès de son frère artiste qui lui avait montré la voie de l’art et simultanément à ses consultations, il commença à réaliser des sculptures.

Voici le seul résultat