Bernard Bernard

Au travers de Victorin, c’est un peu la trame de la vie de l’auteur qui apparaît en filigrane, en complet décalage historique. Les émotions du jeune garçon sont les siennes, quand la vie n’avait pas entamé une candeur et une naïveté secouées par les vents mauvais de l’existence, et une certaine forme d’indolente résignation. Elevé dans une secte – ou plutôt forcé par une mère qui n’en portait que le nom – il a longtemps abhorré toute forme de religion, avant de doucement renouer avec une vraie religiosité qui l’inspire, sans qu’il sache où cela va le conduire. C’est, en tout cas, derrière le mystère non résolu transcrit dans ce petit ouvrage, une ode à la vie et à l’espoir, en dépit des mille embûches qui menacent, en même temps qu’un plongeon nostalgique dans les réminiscences parfumées de la pureté juvénile…
Journaliste indépendant depuis quinze ans maintenant, après avoir occupé des postes de localier dans le Nord, avoir eu la responsabilité de la chronique judiciaire d’un hebdomadaire et écrit de nombreuses piges dans des journaux ou magazines nationaux, l’auteur a déjà publié « M. Chirac ! Vous m’avez oublié ? » et il lui reste à faire paraître « Le Potager Loufoque ».

Thumbnail

Au travers de Victorin, c’est un peu la trame de la vie de l’auteur qui apparaît en filigrane, en complet décalage historique. Les émotions du jeune garçon sont les siennes, quand la vie n’avait pas entamé une candeur et une naïveté secouées par les vents mauvais de l’existence, et une certaine forme d’indolente résignation. Elevé dans une secte – ou plutôt forcé par une mère qui n’en portait que le nom – il a longtemps abhorré toute forme de religion, avant de doucement renouer avec une vraie religiosité qui l’inspire, sans qu’il sache où cela va le conduire. C’est, en tout cas, derrière le mystère non résolu transcrit dans ce petit ouvrage, une ode à la vie et à l’espoir, en dépit des mille embûches qui menacent, en même temps qu’un plongeon nostalgique dans les réminiscences parfumées de la pureté juvénile…
Journaliste indépendant depuis quinze ans maintenant, après avoir occupé des postes de localier dans le Nord, avoir eu la responsabilité de la chronique judiciaire d’un hebdomadaire et écrit de nombreuses piges dans des journaux ou magazines nationaux, l’auteur a déjà publié « M. Chirac ! Vous m’avez oublié ? » et il lui reste à faire paraître « Le Potager Loufoque ».

Voici le seul résultat