André Lanet

Malgré les difficultés, notamment un père décédé le jour de sa naissance, André Lanet s’est construit un parcours hors des sentiers battus. Il a mené une vie de cycliste de haut niveau (champion des Pyrénées en 1966) et une carrière professionnelle dans l’aéronautique. Doté d’une imagination débordante, il considère l’écriture comme le meilleur moyen d’exprimer les injustices et les frustrations, et ainsi de se délester de leur poids. Lauréat de divers concours de nouvelles, il est aussi l’auteur de Cycles de vie (éditions Terre des Graves, 2010) et de Si Denise savait… (éditions Mélibée, 2017 ; prix « Roman » au concours « Les Arts littéraires » de Saint-Orens-de-Gameville).

Thumbnail

Malgré les difficultés, notamment un père décédé le jour de sa naissance, André Lanet s’est construit un parcours hors des sentiers battus. Il a mené une vie de cycliste de haut niveau (champion des Pyrénées en 1966) et une carrière professionnelle dans l’aéronautique. Doté d’une imagination débordante, il considère l’écriture comme le meilleur moyen d’exprimer les injustices et les frustrations, et ainsi de se délester de leur poids. Lauréat de divers concours de nouvelles, il est aussi l’auteur de Cycles de vie (éditions Terre des Graves, 2010) et de Si Denise savait… (éditions Mélibée, 2017 ; prix « Roman » au concours « Les Arts littéraires » de Saint-Orens-de-Gameville).

Voici le seul résultat