Amandine Lecerf

Depuis qu’elle sait lire et écrire, Amandine Lecerf rêve de devenir écrivain, de détenir elle aussi ce mystérieux pouvoir qui permet aux auteurs de faire voyager avec des mots, de créer des univers qui leur sont propres, mais de les partager. Elle écrit de tout : des poèmes, des nouvelles, des scènes de théâtre, puis, à l’âge de 13 ans germe dans son esprit l’histoire de L’Homme en Noir. En quelques mois, la première ébauche est écrite. Puis, pendant près de quinze ans, ce premier roman, elle va sans cesse le retravailler. Ses études de lettres, son métier de professeur de français où elle décortique des textes de grands auteurs, lui permettent d’enrichir son œuvre. Jusqu’au jour où elle se lance dans l’aventure de l’édition.

Thumbnail

Depuis qu’elle sait lire et écrire, Amandine Lecerf rêve de devenir écrivain, de détenir elle aussi ce mystérieux pouvoir qui permet aux auteurs de faire voyager avec des mots, de créer des univers qui leur sont propres, mais de les partager. Elle écrit de tout : des poèmes, des nouvelles, des scènes de théâtre, puis, à l’âge de 13 ans germe dans son esprit l’histoire de L’Homme en Noir. En quelques mois, la première ébauche est écrite. Puis, pendant près de quinze ans, ce premier roman, elle va sans cesse le retravailler. Ses études de lettres, son métier de professeur de français où elle décortique des textes de grands auteurs, lui permettent d’enrichir son œuvre. Jusqu’au jour où elle se lance dans l’aventure de l’édition.

Voici le seul résultat