11 mars 2021

Article de presse dans TV Sud magazine pour la sortie des livres photos et textes en 2 formats

Rarement un livre de photos de jeunes filles, des clichés en noir & blanc de Jean-Jacques Morize et des textes sublimés de Serge Koster, n’auront autant permis de s’interroger sur ce lien indéfectible entre beauté féminine et textes qui transposent et subliment cette grâce féminine : un plaisir avouable simplement.
Presque incontournable et indispensable pour qui veut s’imprégner durablement de ces images, certes artistiquement audacieuses, mais qui restent, accompagnées de mots exaltants, des moments d’un charme honorable.

Mais lisons ce que Serge Koster, l’auteur des textes nous dit « Ces nymphes, je veux les perpétuer ainsi s’exprime le Faune de Mallarmé, dans un poème célèbre mis en musique avec sensualité par Claude Debussy.
J’avais en tête ces correspondances artistiques pendant que je scrutais avec un immense plaisir les photos que Jean-Jacques Morize avait réalisées, habité par la grâce des jeunes filles que son talent exaltait. Il s’agissait pour moi de transposer en mots, sans l’affaiblir dans un réalisme trivial, le charme enchanteur que ces images sécrètent ».
Lire les critiques laissées sur le site de l’éditeur laisse présager un succès à ce qui peut apparaître comme peut-être, inattendu, un succès qui s’écarte de l’usage ordinaire de la langue et de l’expressivité du corps féminin.
Ce livre devrait rester comme un ouvrage de figure de rhétorique ou de figure du discours, magnifié par un auteur dont la richesse des œuvres parues, restitue l’intelligence et maîtrise du langage écrit.
Et comme le précise un lecteur, « Si l’apprentissage de la langue avait été accompagné de photos et textes, tels ceux qui sont offerts au lecteur de cet ouvrage, lorsque nous étions plus jeunes nous aurions été plus assidus aux cours d’Art et de Français… »

Dans ce livre, Serge Koster et Jean-Jacques Morize ressuscitent le nu et les mots, à chaque fois réinventés. Comme d’autres l’expriment, les modèles changent, les mots également, pour former une nouvelle lecture du sublime que les auteurs savent à merveille transcender.

Ils nous donnent à apprécier ces textes et photos, sources d’inspirations fécondes.

                                                                                             Jean-Denis CASTELLANE

INFOS PRATIQUES
Lien de l’éditeur https://editions-sydney-laurent.fr/livre/figures-de-style/
Edition Sydney Laurent en deux formats :
• Normal 15 X 22  à  25,50E
Grand format luxe 21 x 29,7  à 49,90E
50 textes – 50 photos

 

 

 

 

A la Une, Actualités, Articles, Auteurs, Presse

A propos de l'auteur : Serge Koster-Jean-Jacques Morize

Serge KOSTER : Né en 1940 à Paris. Études aux lycées Lakanal, Louis-le-Grand et à la Sorbonne. Agrégation de grammaire en 1966. Enseignement des lettres classiques à Mantes, puis à Paris. Écrivain, romancier, essayiste, critique littéraire : Quinzaine littéraire, Le Monde, Lettres ouvertes puis Panorama de France Culture, La Revue des Deux Mondes. Serge Koster habite Paris. Du même auteur : Romans Le Soleil ni la mort, Denoël, 1975. Le Rêve du scribe, Denoël, 1976. Une histoire qui ne finira jamais, Flammarion, 1978. Les Langues de terre, Flammarion, 1980. L’Homme suivi, Flammarion, 1982. Une femme de si près tenue, Flammarion, 1985. La Condition du passager, Flammarion, 1987. L’Amour voyageur, Seghers, 1990. La Nuit passionnément, Patrice de Moncan, 1993. À celle qui écoute, Julliard, 1994. La Tristesse du témoin, Verticales, 1999. J’ai dû heurter un astre. Triptyque amoureux, La Musardine, 2000. Le Commerce des corps, Éditions du Rocher, 2005. Ces choses qui blessent le coeur, Melville/Léo Scheer, 2007. Récits, Nouvelles Le Voyage inachevé, Flammarion, 1983. Trou de mémoire, Critérion, 1991 (prix Wizo) - Rééd. PUF, 2003. Noël, cadeau (in Contes érotiques de Noël), La Musardine, 1998. Léautaud tel qu’en moi-même, Léo Scheer, 2010. Je ne mourrai pas tout entier, Léo scheer 2012. Mes brouilles, Léo Scheer, 2014. Montaigne, sans rendez-vous, Léo Scheer, 2015. Un été sans fin, Pierre-Guillaume de Roux, 2016. Tournier parti, Pierre-Guillaume de Roux, 2018. Soliloque S e x t u ellement vôtre, Denoël, 1977. Essais Francis Ponge, Henri Veyrier, 1983. Michel Tournier, Henri Veyrier, 1986. (2e édition, Julliard, 1995 - 3e édition, Zulma, février 2005, revue et augmentée, Grand prix de la Critique). Racine, une passion française, PUF, Perspectives critiques, 1998. (Grand prix de l’essai de la Société des gens de lettres). Sérénité du dédain (Flaubert, Proust, Léautaud). PUF, Perspectives critiques, 2000. Pluie d’or. Pour une théorie liquide du plaisir, La Musardine, 2001. Adieu grammaire ! (ouvrage couronné par l’Académie française), PUF Perspectives critiques, 2001. L’Aura de leur nom, PUF, Perspectives critiques, 2003. Le sexe et l’argent, Abécédaire, Melville/Léo Scheer, 2009. Les blondes flashantes d'Alfred Hitchcock, Léo Scheer, 2013. Traductions Catulle ou l’invective sexuelle, La Musardine, 2002. Martial ou l’épigramme obscène, La Musardine, 2004.
Jean-Jacques MORIZE : Né en 1949 à Paris. Études au lycée Marcelin Berthelot de Saint-Maur et à l’Institut Bonaparte de Paris. Faculté des Lettres à Paris. Photographe et cinéaste. Depuis 2018, Jean-Jacques Morize habite en Occitanie à proximité d'Uzès. Du même auteur : Photos Presse de charme magazine (France - Europe - U.S.A) 1980 - 1995 Photos de plateaux de cinéma, show-business, pochettes de disques, cartes postales, catalogues… Exposition : Portraits d’écrivains - Printemps du livre de Cassis 1998 Livres photos Cliché international n° 5 - Pink Star Editions 1990 Celles qui osent - Le Magasin Universel 1994 Films Jamais je ne t’oublierai - Indec Productions Clips musicaux. Films érotiques et pornographiques - Plus de140 réalisations (sous pseudonyme) 1996 - 2008