13 juin 2019

Patricia Messina

Ne connaissant absolument pas le milieu de l’édition
j entrepris, sur les conseils d un ami , de demander  l’ aide a un écrivain biographe , car je suis dyslexique dysorthographique.
Je lui explique le projet  d’écrire un livre : cela fini par 50 /50 ou 7000 € si il n y avait pas sa signature .
Cela était trop onéreux, le budget étant serré.
Puis passant par une avocate : elle m’annonce le prix : 2400€
Mon roman a été corrigé, recorrigé et à chaque fois il fallait régler 500€…. Un parcours chaotique et épuisant moralement.
Finalement, Les Éditions Sydney Laurent me permettent de publier mon ouvrage , cela a été limpide, et je n’aurai pas perdu tout ce temps et l’énergie pour arriver à la publication finale de mon ouvrage.
Les fautes d’orthographe ne devraient plus être une barrière pour les génies…..