22 novembre 2012

Marilia Libbrecht

j’ai vu peu à peu un rêve se concrétiser

Cela fait bientôt trois ans que je travaillais sur mon premier roman, et parvenir à la fin de cette aventure me paraissait déjà extraordinaire. Et lorsque je me suis dit qu’après tout je pouvais tenter ma chance dans l’édition, je ne croyais pas vraiment que cela soit possible. Mais dès que les éditions sydney laurent m’a contactée, j’ai vu peu à peu un rêve se concrétiser. Tout au long du processus, j’ai été encadrée, accompagnée, encouragée à mettre un point final à mon ouvrage, pour le laisser enfin voler de ses propres ailes. Et encore aujourd’hui, maintenant que j’ai pu tenir entre mes mains mon premier livre, ils sont toujours là pour m’aider à propager l’incroyable nouvelle : « Deros », qui il y a peu n’existait qu’en fichier informatique sur mon ordinateur, est enfin relié et disponible à qui voudra.

Alors oui, je recommande vivement cette maison, qui a su me faire confiance malgré mon âge, et qui m’a accueillie avec chaleur. J’espère de tout cœur que l’aventure continuera avec les prochains tomes de Deros, pour que le rêve se poursuive, longtemps…