19 novembre 2012

Maria Schalckens

Aux auteurs anonymes

Une « petite » maison d’édition, moins connue sans doute que ses « illustres » consoeurs, mais oh combien plus humaine ! …

J’ai eu la surprise un jour d’être contactée par le directeur de publication. Grande fût ma surprise car je doutais énormément de moi. J’ai hésité, puis réfléchi car il a su me convaincre avec son discours simple et confiant.

Sans lui je n’aurais certainement pas vu mon rêve aboutir, et encore moins présenter mes ouvrages, « Une femme ordinaire » et « Adieu Kate« . Bien sûr je ne suis qu’au début de notre histoire, mais je la trouve déjà belle.

Le monde de l’édition est un monde impitoyable, mais le directeur de publication est vraiment un éditeur au service des auteurs, il s’implique avec son équipe et permet aux pauvres « anonymes » que nous sommes de pouvoir, ne serait-ce qu’un moment, espérer un peu de reconnaissance.

Je lui donne toute ma confiance ainsi qu’à ses collaborateurs qui l’ont permis de voguer avec eux vers un océan de rêve…