« Who dares wins » (qui ose gagne)

9.99 19.90 

1929 : la crise économique mondiale atteint l’Autriche de plein fouet. Franz, jeune homme de vingt et un ans, quitte son pays sous la pression du chômage et s’engage dans la Légion étrangère française. L’histoire extraordinaire de cet homme, assoiffé de justice, épris de liberté, osant s’opposer au clan familial, nous transporte à travers les grands conflits armés de la première moitié du vingtième siècle. Du Maroc à l’Espagne, en faisant une halte en Haute-Savoie, cette vie hors-norme nous emmène jusqu’à la débâcle française de 1940 et aux Frontstalags implantés en France pour se poursuivre en Angleterre parmi les SAS et finir tragiquement en Bretagne. Ce roman, tiré d’une histoire vraie, celle du grand-père de Christophe Gautier, mari de l’auteure, nous entraîne dans le tourbillon d’une existence faite de violence, de courage, de pugnacité, mais aussi d’amour interdit et de passion du football.

Effacer

Description

« C’est un Franz décidé, n’ayant plus rien à perdre, qui reprend le chemin de l’engagement : aventurier, « tête brûlée », baroudeur ? Un peu tout ça à la fois. Sa vie est décidément faite d’errance, d’exil, de rejet et de fuite. Ce doit être son sort : il s’y résigne… »

 

P 235, lignes 1 à 5 (début du chapitre 9).

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “« Who dares wins » (qui ose gagne)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Véronique Gautier

Véronique Gautier a été professeur d'éducation musicale et de chant choral à l'Éducation nationale durant vingt-six ans. Elle exerce depuis huit ans comme enseignante spécialisée au sein de l'Institut National des Jeunes Sourds de Chambéry. Passionnée d'écriture depuis l'enfance, de psychologie et d'histoire par la suite, elle s'intéresse aux parcours de vie humains. Dans cet ouvrage, elle en retrace un, hors du commun : celui du grand-père de son époux.