Vacances d’été chez les blouses blanches

4.99 8.90 

La découverte d’un univers connu pourtant par nous tous comme lieu de soins – l’hôpital qui répond à la souffrance du corps et à la détresse psychique, est vécue ici par la patiente que j’étais. Malgré l’épuisement, malgré les douleurs et les difficultés à gérer un minimum de gestes, j’ai pourtant pu en faire la constatation : l’environnement et la relation à l’autre prennent une place capitale.

C’est de cette aventure que j’ai envie de vous parler.

Le retour sur les approches psychosomatiques depuis FREUD jusqu’à LACAN font partie de la compréhension des processus physico-psychiques sous-jacents.

Effacer
UGS : ND Catégories : , ,

Description

Dans un premier temps il y a une réaction de révolte, un monologue interne constant : « non, mais enfin, je ne vais quand même pas me laisser faire par moi-même ».p13 ligne 5

Sans méchanceté aucune on attaque jusqu’au sentiment d’exister qui était encore le mien il y a si peu de temps. P14 ligne 11

Il faut que…notre vie serait-elle faite uniquement de devoirs…il faut que… p24 ligne 1

Dans ces situations extrêmes la parole n’est pas toujours bienvenue. Les gestes, les quelques pas faits la main dans la main, un bisou surprise et la tête sur l’épaule, juste un court moment, tout un monde d’amour. P26 ligne 18

… j’ai juste besoin de temps pour laisser parler ma sensibilité et de recevoir celle de l’autre. P29 ligne10

… accueillir ce qui nous arrive comme une expérience, un processus d’apprentissage même difficile et douloureux. P63 ligne 4

Informations complémentaires

Format Livre

Version

,

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Vacances d’été chez les blouses blanches”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur :