Une lueur d’espoir

Noté 3.75 sur 5 basé sur 8 notations client
(8 avis client)

7.99 18.90 

Valentin, dit Louis, natif d’Uruffe, un petit village de Meurthe-et-Moselle, a rencontré en septembre 1913, au cours de la fête patronale de Chalaines, Maria, native de ce petit village meusien limitrophe.

La guerre éclatant en août 1914, Louis est mobilisé et rejoint le 2e bataillon de chasseurs à pied de Lunéville, d’où il part pour le front. Il combattra aux côtés de Marcel, du sergent Bacqué, du lieutenant Jolibois et de Jean, qui deviendront ses amis. Du front de Meurthe-et-Moselle en passant par les Vosges, la Belgique, l’Artois, la Champagne, l’Alsace et Verdun, Louis va connaître de multiples péripéties. Maria étant devenue sa marraine de guerre, une correspondance épistolaire lie alors ces deux êtres qui se montrent, au fil du temps, de plus en plus amoureux. Louis vit dans l’espoir de revoir un jour Maria et les siens.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Page 9 – ligne début : 12 – ligne fin : 15

Maria, excellente danseuse, était devenue sa partenaire du jour. Ils s’étaient quittés sans rien se promettre et sans rien dire, même pas un baiser sur la joue, seul un auguste geste de salut de la main avait accompagné leur séparation.

Page 72 – ligne début : 22 – ligne fin : 24

Je ressens une lueur d’espoir et je sais que nous nous rencontrerons à nouveau. Je vous envoie mes plus doux baisers, votre marraine qui vous affectionne.

 Page 95 –ligne début : 34 – ligne fin : 36

— J’espère qu’on va s’en sortir, on a toujours eu de la chance, pourquoi pas encore cette fois-ci ?

— Marcel, ne sois pas défaitiste, croyons en nous, on s’en est toujours sortis, non !

Page 127 – ligne début : 15 – ligne fin : 16

Louis, malgré ses brûlures aux poumons, tentait de survivre ; il le voulait pour Maria, pour ses parents et pour tous les gens qu’il aimait.

Informations complémentaires

Auteur

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

8 avis pour Une lueur d’espoir

  1. Note 4 sur 5

    Claude

    Ouvrage très plaisant et agréable à lire.
    Cette Jolie romance adoucit la tragédie de cette 1ère guerre mondiale.
    A lire absolument.

  2. Note 5 sur 5

    Annick

    A la fois roman et page d’histoire très documentée ce livre se lit facilement et tient en haleine le lecteur jusqu’à la fin . On se prend d’amitié pour le héros si droit et si humain. A lire absolument.

  3. Note 2 sur 5

    Julie

    Histoire romancée entre amour et guerre

  4. Note 5 sur 5

    Jean-Jacques

    Un roman formidable. A travers son patriotisme, ses amitiés et son amour Louis, le héros nous fait vivre avec lui la 1ère guerre mondiale. Le conflit n’est pas encore terminé, nous attendons avec impatience des nouvelles de Louis.

  5. Note 2 sur 5

    Thomas

    Roman scolaire sur fond de guerre

  6. Note 5 sur 5

    Quémard

    Livre très intéressant, qui se lit avec passion car l’auteur a su démontrer que l’amour et l’amitié sont les sentiments nécessaires pour survivre à la tourmente de cette guerre. Je dois dire que l’auteur a su également me captiver, j’ai hâte de découvrir la suite.

  7. Note 2 sur 5

    Michel

    Mi-roman, mi-livre historique

  8. Note 5 sur 5

    Adeline

    Ce roman pourvu de renseignements enrichissants est agrémenté d’une belle histoire d’amitié et de camaraderie. J’ai hâte, de savoir ce que devient Louis, ce héros patriote, devenu un personnage si attachant au fil de la lecture. Je conseille vivement ce livre.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Jean-Luc Quémard

Jean-Luc Quémard est natif du sud de la Meuse. Il a passé son enfance dans le village de Chalaines, sis à proximité de la cité qui arma Jeanne d’Arc, Vaucouleurs. Retraité militaire, résidant à Verdun, il s’est découvert une passion pour l’histoire locale et la Première Guerre mondiale. Passionné de littérature, d’écriture et d’histoire, il est collaborateur historique pour la revue « Connaissance de la Meuse » et vient de rejoindre l’association « Plume » regroupant les auteurs et illustrateurs meusiens. Il est également l’auteur de quatre autres ouvrages : « De Chalaines à Vaucouleurs », « Saint-Mihiel, 1914, ville de garnison », « Une jeunesse au Val des Couleurs », « En marchant sur les traces des poilus ». Bercé dans sa tendre enfance par les souvenirs de sa grand-mère, il a voulu, au travers de ce roman, rendre un hommage à son grand-père et à tous les combattants de ce premier conflit mondial.