Tranche de vie en pays minier Tome3 Henri, Thérèse- Jean, Jacqueline- Des destins identiques

10.99 19.90 

Voilà, les travaux sont terminés, la maison de Thérèse et Henri est opérationnelle à 100 %. Le labo photo est magnifique, la salle de cours est décorée et les représentations de la ville, que la maman de Thérèse a réalisées, sont sublimes. Dans l’atelier d’électronique, elle a réalisé un chef-d’œuvre. La fenêtre en trompe-l’œil qui donne virtuellement sur le jardin est sublime, on s’y croirait ! Tout est magnifique. L’ascenseur fonctionne très bien, le chauffage est très efficace, la température est constante et régulière. La serre est une grande réussite et le papa d’Henri s’en donne à cœur joie ! Les vacances d’été 1958 se sont merveilleusement bien passées. Toute la famille est heureuse. Il ne reste plus à nos amoureux qu’à vivre leurs vies et donner aux mamans, le grand bonheur de leur vie. Ce tome est la suite et fin de l’histoire que je peux raconter ! Après cela, je n’étais plus à Aniche et ne pouvais plus suivre leurs vies. Cependant vous pourrez savoir ce qui leur arrivera.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS

Revenons un peu au temps présent, rappelons-nous que nous sommes le vendredi 23 janvier 1959. C’est la dernière année de la décennie, on sent que quelque chose va se passer ! Thérèse ressent tous les jours une certaine anxiété monter dans l’esprit de ses jeunes élèves. Le déménagement de l’école Marie Curie vers la nouvelle école, qui porte le même nom avec ses 20 classes, est maintenant effectif depuis le mardi 6 janvier et inquiète un peu les élèves et les enseignantes. Il va falloir prendre de nouvelles habitudes, mais les conditions de travail, d’après Thérèse, vont être beaucoup améliorées. On commence discrètement à chuchoter dans les couloirs sur l’ouverture d’un lycée. La ville n’est pas encore choisie.

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Tranche de vie en pays minier Tome3 Henri, Thérèse- Jean, Jacqueline- Des destins identiques”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Jean-Claude Jeannas

. Jean-Claude JEANNAS est un optométriste à la retraite qui a, pendant toute sa vie, travaillé très dur pour avoir le droit de dire que le septième enfant d’une famille de mineur, composée de 8 enfants – 6 filles et deux garçons – pouvait devenir un homme respectable et respecté. Né le 16/10/1944 à Aniche, il est chevalier dans l’ordre national du Mérite, officier des Palmes académiques. Après avoir fait des études d’art photographique, il se passionne pour l’optique et l’optométrie. Il formera d’ailleurs un grand nombre de professionnels de l’optique et de l’optométrie. Devenu cadre de santé, il écrira un cours d’optométrie appelé « L’examen visuel »,toujours en vente actuellement. Passionné d’écriture, il écrira « Poésies d’hier, poésies d’Ichy », « Une vie en poésies », « Poésies pour mes amis d’Ichy », « L’histoire d’André Pinard » tomes 1, 2 puis 3, puis écrira l’histoire de la vie de son fils aîné, décédé brutalement dans sa 53e année, « Jean-Michel et sa différence – Mon fils, j’ai le cœur qui saigne » puis « Tranches de vie en pays minier ». Papa de deux garçons, il est l’heureux grand-père de Vincent, tout nouvel ingénieur en informatique. L’auteur, passionné par tout ce qui touche à ce qui peut être fait pour que la vie soit meilleure autour de lui, a passé la plus grande partie de sa vie à aider ceux qui étaient dans le besoin, d’une manière ou d’une autre. Amoureux de Lécluse, petit village dans la vallée de la Sensée, il y fera évoluer ses personnages et cherchera à faire reconnaître le caractère jovial et plein de bonheur de ce petit village. Amoindri par la maladie, il continuera à écrire tant qu’il le pourra, c’est sa volonté. Il a d’ailleurs avec bonheur repris un livre qu’il avait commencé en 1962, dont l’intrigue se passait à Aniche, sa ville natale. Ce livre semble d’ailleurs avoir un certain succès