SeXcalade

Noté 4.00 sur 5 basé sur 1 notation client
(1 avis client)

7.99 18.90 

La crise de la quarantaine dans une vie bien organisée à la note près, l’importance de l’instant présent, la magie de l’imprévisible, les retrouvailles au goût de l’enfance, le premier émoi amoureux, l’attirance des opposés, la persévérance et la sagesse de l’épouse, la grandeur d’Âme de l’amour, la liberté des chemins de traverse et celle des battements… La tentation n’appartient pas seulement au diable, il peut être un ange qui passe quelques instants, dans une parenthèse enchantée indispensable pour reprendre le chemin tracé de ces petits cailloux merveilleux.

Effacer
UGS : N/A Catégories : , Brand:

Description

« En démarrant la Mini, je me sens bien, léger et serein, le gourou de ma mère, Miss de Beauvoir, disait que l’adulte est un enfant gonflé d’âge. Je comprends mieux. »

«  je lui raconte ma vie, il me répond que ça ne l’étonne pas… Que : Je n’ai pas encore fondé une famille, je n’ai pas de chien, je n’ai pas de maison à la campagne, je n’ai pas de contraintes, je n’ai pas de lendemain sans agenda. Nous constatons que nous avons deux points communs : Des tas de clients et une légère myopie sur la vie. »

« le rire c’est comme les essuie-glaces, ça n’arrête pas la pluie, mais ça permet d’avancer »

« Elle se lève : Dis-moi, tu penses souvent à cette fille, quand tu me baises aussi ? Je me lève : Et toi ? Quand on baise… Tu penses souvent à Solal ? Elle enfile son trench : Souvent, j’enfile ma fierté : Moi aussi »… La chanson de Souchon revient en boucle ‘j’ai dix ans, je sais que c’est pas vrai mais j’ai dix ans, laissez-moi rêvé… »

 

« Les hommes sont toujours sincères. Ils changent de sincérité voilà tout.’ Tristan Bernard.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

ISBN Livre

Version

,

1 avis pour SeXcalade

  1. Note 4 sur 5

    ploton christel

    fort bien écrit ce premier roman est a lire ! car il est brillant !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP_Term Object
(
    [term_id] => 7528
    [name] => Valdo Santos
    [slug] => valdo-santos
    [term_group] => 0
    [term_taxonomy_id] => 7693
    [taxonomy] => product_brand
    [description] => Elle se posait beaucoup de questions et avait envie de vivre une histoire parallèle au goût délicieux de l’enfance et à la ‘sauvagerie’ de l’adulte. Elle était arrivée à ce carrefour tant ‘flouté’ au fil des saisons. Cette année là, l’auteur avait décidé de chausser ses lunettes, ses jumelles et ses Caterpillar ! Elle était prête, ses contraintes financières à la hauteur d’un building, lui firent rencontrer un huissier, puis un autre… Toute une famille d’huissiers ! Elle avait besoin de s’échapper, elle la ‘gitane’, Miss Liberté comme la nomme depuis toujours la plupart de ses amis. 
Rien de pire pour Elle qu’écrire sous les traits d’un huissier de métier, rien de mieux pour Elle qu’une histoire entre la Camargue (sa terre d’adoption) et la capitale (son bitume de folie, de tentations…). Elle se souvint de Camille, ce jeune gitan venu passer un trimestre dans sa classe de sixième, ce garçon qui ne la quittait plus depuis des années… Alors, Elle eut cette idée… Elle rajouta une épouse ‘parfaite’ à l’intimité vrombissante et l’histoire se dessina au fil des jours, lui offrant la liberté escomptée. 

    [parent] => 0
    [count] => 3
    [filter] => raw
)

A propos de l'auteur : Valdo Santos

Elle se posait beaucoup de questions et avait envie de vivre une histoire parallèle au goût délicieux de l’enfance et à la ‘sauvagerie’ de l’adulte. Elle était arrivée à ce carrefour tant ‘flouté’ au fil des saisons. Cette année là, l’auteur avait décidé de chausser ses lunettes, ses jumelles et ses Caterpillar ! Elle était prête, ses contraintes financières à la hauteur d’un building, lui firent rencontrer un huissier, puis un autre… Toute une famille d’huissiers ! Elle avait besoin de s’échapper, elle la ‘gitane’, Miss Liberté comme la nomme depuis toujours la plupart de ses amis. Rien de pire pour Elle qu’écrire sous les traits d’un huissier de métier, rien de mieux pour Elle qu’une histoire entre la Camargue (sa terre d’adoption) et la capitale (son bitume de folie, de tentations…). Elle se souvint de Camille, ce jeune gitan venu passer un trimestre dans sa classe de sixième, ce garçon qui ne la quittait plus depuis des années… Alors, Elle eut cette idée… Elle rajouta une épouse ‘parfaite’ à l’intimité vrombissante et l’histoire se dessina au fil des jours, lui offrant la liberté escomptée.