Mon voyage avec les English

7.99 18.90 

C’est l’histoire d’une femme qui, sur un coup de ras-le-bol, part en croisière quatre mois pour un tour du monde sur un bateau anglais, sans parler la langue. Elle passe son temps à observer le choc des cultures et de toutes les religions. Le personnage principal est épique, il vous fera rire tout le long du périple. Péripéties cocasses, étude comportementale, pensées et tracé de la race humaine. Meilleur que tout antidépresseur !

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU  LIVRE

… Gelly nous raconte sa mésaventure en passant ses bagages au contrôle à l’aéroport. Son sextoy s’est mis en route tout seul faisant un ramdam du tonnerre. J’imagine le tableau et la tête du gars qui voit sur son écran cet OVNI qui se trémousse au milieu des petites culottes. Nous ne pouvons plus nous arrêter de rire, les images passant en boucle. Les contractions abdominales de Gelly libèrent une symphonie dont le son va crescendo et en rythme. Ces Anglais, c’est quelque chose, le transat tient le coup malgré les secousses inopinées du derrière qui l’agite.

 

 

… Il arrive au dîner avec une nouvelle tenue et son éternelle veste Made in London de soi-disant qualité exceptionnelle, le must du must, une chemisette vichy ressemblant à une nappe de restaurant, garnie d’une cravate avec des chasseurs de baleines. J’avoue qu’il y a un sacré travail de recherche et qu’il a dû se creuser les méninges pour les trouver. Je l’imagine le soir dans sa cabine.

Voyons, voyons, les baleines ? Les perroquets ? Paddington ? Miroir, miroir, dis-moi qui est le plus beau du royaume Colombus ?

Si tu veux la palme d’or de l’insolite, tu es sur la bonne voie !

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mon voyage avec les English”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Jocelyne Figuéréo

Depuis toujours elle écrit, noircit du papier, peint. A l’époque, ne pouvant vivre de sa passion, elle fait des études d’infirmière à Paris. Très vite, elle devient maman. Elle élève ses quatre enfants grâce à son métier libéral et laisse sa vie de côté pour financer les études artistiques de ses deux filles aînées. Aujourd’hui à la retraite, libérée de ses charges, elle revient à ses premiers amours. Pourquoi pas ? Il faut toujours croire en sa bonne étoile.