Le roman de la banlieue

7.99 18.90 

Un voyage au cœur d’une société multiple. Histoire à la fois dramatique et émouvante. C’est autour d’un récit doux, tendre et grave, où se nouent tout naturellement des liens puissants et inavoués, que se tisse la trame du roman. Une tragédie du XXIe siècle qui a pris racine dans l’histoire douloureuse liant la France à ses anciennes colonies. Celle des banlieues que peuplent des familles d’immigrés.

C’est à travers la vie autopsiée d’une famille pas comme les autres que les germes de l’explosion des cités de l’Hexagone vont être décryptés. Annonciateurs du côté noir du roman. Une couleur sans doute? Ni plus ni moins car l’auteur joue avec ce côté clair-obscur, voir carrément sombre, qui magnifie encore un peu plus son style. Simple. Violent. Noir puis blanc. Une union des contraires d’où émerge une poésie à fleur de peau qui caractérise les personnages principaux de cette histoire. Comme pour adoucir une société d’une brutalité inouïe. Mâ Djamila, la grand-mère qui capitalise à elle seule tout un patrimoine culturel, ciment d’une société qui va voler en éclats, et Malika, sa petite-fille écorchée vive, d’un courage extraordinaire, qui porte sur ses frêles épaules cette fiction égalant magistralement la réalité. Leur lieu de vie est le terreau de maux en macération. Drogue, violence, extrémisme religieux… Un cocktail explosif que les hommes politiques de droite comme de gauche ne pourront désamorcer. Les traces sont repérées mais insaisissables.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Format Livre

ISBN Livre

Version

,

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le roman de la banlieue”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Hamma Meliani

Hamma Meliani, né en Algérie, a étudié le théâtre à l’École nationale d'art dramatique. Diplômé en sciences politiques de la Sorbonne, réalisateur de films, metteur en scène, auteur de romans, de scénarios et de pièces de théâtre, il affirme par son acte poétique la volonté de témoigner sur les conflits et les fractures de notre temps. Cette intention s’impose avant tout comme le cri d’amour d’un poète, qui, fréquentant au quotidien l’âpreté du terrain des violences, mise sur la transcendance pour mieux révéler le réel, le dégager de sa gangue réductrice.

Hamma Méliani, dramaturge et romancier est l’auteur d’une vingtaine de pièces de théâtre et de romans, notamment : Les filles de Djelfen. Ed. Marsa 1998. Loundja. Ed. Khyam 2009 La rage des amants. Ed. Marsa 2010 Le lait du père (Grand prix mondial du théâtre Wacadémia). Ed. Marsa 2010 Lamento pour Paris, chroniques parisiennes sur le massacre des algériens en octobre 1961. Ed. Marsa 2011 L’enclave des brumes (Roman de la banlieue). Ed. Marsa 2012 Le Rosier carnivore. (Théâtre). Ed. Marsa 2017. Une perle dans le cosmos. (Théâtre). Ed. Marsa 2018. En 2008 Hamma Meliani obtient le Prix d'Or Wuacademia et le Grand Prix Mondial du Théâtre (Fondation World and Universal Academy). Premier Prix d’écriture théâtrale 2001 et Prix Amnesty International Écrire contre l’oubli en 2001.