Le mensonge

Noté 5.00 sur 5 basé sur 1 notation client
(1 avis client)

4.99 9.90 

Kevin est un jeune homme commun. Poli, courtois et bien élevé. Il connaît l’essentiel des bonnes valeurs et sait les mettre en pratique. Issu d’une famille monoparentale, il a une sœur et un frère. Il a fait des études de cuisinier puis de pâtissier. Un choix personnel dès ses seize ans, lui qui veut dans un premier temps, et cela depuis ses quatre ans, devenir chimiste. C’est donc naturellement que sa véritable voie s’impose à lui. Il désire travailler rapidement, devenir indépendant, avoir son commerce, et les études supérieures ne lui permettent pas d’assouvir ses besoins primordiaux.
En famille il est, par moments, secret, protégeant ainsi son intimité ou ses idées profondes. Prétendument, tout va bien ou presque. Le manque de repères par rapport à l’absence du père est un point négatif. Sa maman fait de son mieux pour combler ce vide.
Dans ce cadre de vie apparemment idyllique, sans le vouloir, Kevin et sa fratrie vont pourtant emmener leur mère dans des réflexions perpétuelles, incessantes, qui met ainsi ses raisons, sa vie et ses questions existentielles en désordre.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

⁃ De toute façon, je ne vais pas vivre vieux, quarante ans tout au plus !

Page 10 ligne 22
Prendre son courage à deux mains et son cœur en écharpe, rassurer son enfant, dire que la science a évolué, que les traitements sont maintenant adaptés à chaque cas, à chaque personne et que bientôt tout sera normal, comme avant.

Page 11 ligne 15
Bien trop grande, elle n’est pas concernée, mais le tribunal n’a pas hésité à dévoiler les détails des actes subits sur ses cousins, cousines, et ceux-là, lui ont laissée des sentiments bien trop violents pour redevenir une jeune adolescente sereine.
Page 15 ligne 9

Savoir prendre en compte l’autre et ne dire que ce qu’il est capable d’entendre devient donc, une nouvelle leçon apprise, une nouvelle marche vers sa future maturité.
Page 17 ligne 12
⁃ Merci pour le service rendu à la nation !
Car finalement, un coït n’est pas forcément une promesse de vie. Il peut être juste un plaisir partagé.
Page 22 ligne 2
Pour régler ses comptes et aller plus loin en envoyant sur les roses le banquier et lui dire qu’il n’est qu’un « fécondé de l’anus », ce qui ne peut que reproduire le patronyme de Cambronne ! Enfin, Merde ! Oups !

Page 27 ligne 13
Voyager aussi, l’air de rien, son assiette pleine de spaghettis au beurre et visionner Venise et les gondoles prisées par les touristes. Pour sûr, elle ne laisse pas indifférente cette télévision.

Page 32 ligne 27
Elle demande de la résignation, du courage, car ce geste décidé et libérateur permet de revenir, décideur, complaisant. Parfois, il faut fuir.

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

1 avis pour Le mensonge

  1. Note 5 sur 5

    Une lectrice

    Beaucoup de courage pour délivrer des vérités trop souvent cachées.
    BRAVO

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Véronique Laroa

Elle n’est pas née au bon endroit ni avec les bons parents. Son éducation, elle la fit seule. Observant les circonstances, écoutant le monde qui gravissait autour d’elle, courant après sa quête unique telle une boulimique, guettant les émotions. Elle construit sa vie, sa famille avec amour, refusant la haine, refusant l’impossible. Lorsqu’elle l’a ressentie, elle l’a écrit, mais la vie n’est pas faite que d’amour alors, elle a tout écrit. Les amitiés, les colères, les fous rires, les peines, les désaccords. Elle a même écrit pour elle, pour le plaisir. Une chose est certaine, toutes les émotions épanchées sont réelles. Pas de simagrées avec elle, que des vérités ressenties.