Le Manuscrit d’Omar Khayyâm

6.99 13.90 

Au terme d’un long périple à travers l’Iran, Benjamin Omar Lesage et sa femme, la princesse Chirine, embarquent sur le Titanic en direction des États-Unis avec pour bagage le Manuscrit d’Omar Khayyâm. Malheureusement, la destinée funeste de ce bateau entraînera la perte du Manuscrit et la disparition de la princesse Chirine. Pour surmonter ce coup du destin, Benjamin rassemble sa mémoire du manuscrit (quatrains et chroniques). Il en fait un récit dont il est le principal narrateur, et pour le traduire sous une forme vivante, il met en scène un chœur de six acteurs qui en assumeront tous les rôles. Au cours de ce récit, Benjamin revit, à travers le fantôme de Chirine, différents épisodes de la conquête du Manuscrit, mais ce n’est qu’au terme de ce récit, une fois le Manuscrit d’Omar Khayyâm reconstitué, que Benjamin Omar Lesage voit réapparaître la princesse Chirine.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Es-tu le mécréant que certains décrivent ?

Omar Khayyâm

Je ne suis pas de ceux dont la foi n’est que terreur du jugement, dont la prière n’est que prosternation… Ma façon de prier ?
Je contemple une rose, je compte les étoiles, je m’émerveille de la beauté de la création, de l’homme, la plus belle œuvre du Créateur, de son cerveau assoiffé de connaissance, de son cœur assoiffé d’amour, de ses sens, de tous ses sens, éveillés et comblés.

Le juge

Écoute, mon jeune ami, le Très-Haut t’a donné ce qu’un fils d’Adam peut obtenir de plus précieux, l’intelligence, l’art de la parole, la santé, la beauté, le désir de savoir, de jouir de l’existence, l’admiration des hommes, et, je le soupçonne, le soupir des femmes. J’espère qu’il ne t’a pas privé de la sagesse, la sagesse du silence sans laquelle rien de tout cela ne peut être apprécié ni conservé.

Omar Khayyâm

Me faudra-t-il attendre d’être vieux pour exprimer ce que je pense ?

 

Le juge

Le jour où tu pourras exprimer ce que tu penses, les descendants de tes descendants auront eu le temps de vieillir. Nous sommes à l’âge du secret et de la peur.

Tu dois avoir deux visages, montrer l’un à la foule, l’autre à
toi-même et à ton Créateur.

Si tu veux garder tes yeux, tes oreilles et ta langue, oublie que tu as des yeux, des oreilles et une langue.

Le juge Abou-Taher se dirige vers un coin du divân, soulève un pan de tapisserie, puis le couvercle d’un coffre. Il en retire un livre.

D’un geste cérémonieux, il offre ce livre à Omar.

Garde ce livre…

Focus sur le livre.

 

Benjamin O. Lesage, au public

Ce livre… que la princesse Chirine a ouvert devant moi dans son palais, à Tabriz.

La voix de Chirine

Je n’ai pas quitté Téhéran sans le livre.

Benjamin O. Lesage

Le Manuscrit d’Omar Khayyâm ?

La voix de Chirine

Il est constamment sur ma commode, près de mon lit, je ne me lasse jamais de le feuilleter… les Robaïyat, je les connais par cœur… et les chroniques écrites à la marge…tout autant.

Benjamin O. Lesage

Je donnerai bien dix ans de ma vie pour une nuit avec ce livre.

La voix de Chirine

Je donnerai bien une nuit de ma vie.

Le juge, à Omar Khayyâm.

Chaque fois qu’un vers s’approchera de tes lèvres…

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Manuscrit d’Omar Khayyâm”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Claude Bernard Pérot

Après des études universitaires en philosophie et une expérience théâtrale depuis ses années de lycée, Claude-Bernard Pérot rejoint l’école du théâtre national de Strasbourg, d’où il sort pour rejoindre la troupe de Pierre-Etienne Heymann. Par la suite, il travaille avec différents metteurs en scène, parmi lesquels Laurent Terzieff, Armand Gatti, Alain Françon, Philippe Adrien, Jean-Louis Jacopin, Michel Vinaver, André Engel, Arlette Téphany, Régis Santon, Béatrice Agenin, Patrick le Mauff, Gérald Garruti, Pascal Antonini, Anne Bérélovitch… Titulaire du certificat d’aptitude à l’enseignement du théâtre, il mène une expérience d’artiste-enseignant au conservatoire de la vallée de Chevreuse de 2001 à 2013. Tout au long de ce parcours, il réalise des projets personnels joués en festival et en tournée : L’homme souterrain, d’après Le Sous-sol, de Dostoievski, Sous le soleil jaguar, d’après Italo Calvino, Qui va là ? et Pas bouger, d’E. Darley, Le Globe, de M. Israël-Le Pelletier. Actuellement, il travaille à la réalisation du Manuscrit d’Omar Khayyâm, d’après le roman Samarcande, d’Amin Maalouf. À tourné pour la télévision et le cinéma, notamment avec G. Lautner, S. Lorenzi, Alexandre Astruc, D. de la Patelière, Manoel de Oliveira, Gérard Le Bomin, J. M. Moutout, J. Dayan, P. Salvadori, F. Cazeneuve, N. Cuche, D. Da Costa, Y. Manca… Ainsi que des fictions, pour la radio, sous la direction de Juliette Heymann, Laure Egoroff et Cédric Aussir.