Le macronphage ou la perfidie illusion

10.99 19.90 

Ne jamais ignorer le passé et ne pas porter de verres fumés lorsque l’on peut ouvrir les yeux. Un univers politique dans lequel toute raison pourrait être folie et toute vérité mensonge. Cinquante années de progrès à l’envers et de compromissions sournoises entre élites qui délitent au sommet du pouvoir. Le mépris organisé qui renvoie à la prééminence de valeurs morales de plus en plus individuelles et déshumanisées toute une population sans repères ni boussole.

Ne jamais renoncer ni pleurer mais plutôt en rire et vitrioler les responsables de l’abêtissement. Une sorte de vaccination contre la morosité ambiante. Un Macronphage qui s’inscrit dans la continuité du Bêtisier politique. Oui, certes un poison plus insidieux que ses prédécesseurs et à l’issue cocasse.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Au temps jadis, voici quelques lunes de fiel, de la sarcoïdose à la Sarkosurdose, le pas avait été franchi. D’une nation victime d’une affection indéterminée et d’étiologie inconnue qui avait gravement atteint l’ensemble de ses organes, nous étions parvenus à considérer avec effarement une France aliénée à YSOKRAS. Et pour autant n’en emporta pas le vent, de gesticulations en grimaces, puis de haussements d’épaules d’art tics en Antarctique de 2007 à 2012, rien n’y fit et le mal progressa, y compris chez les chimpanzés femelles.

***********

Les sondages politiques, à l’instar de ceux vésicaux et gastriques, désormais informatisés et utilisés afin d’étayer une désinformation permanente, permettaient de se mettre quelque peu et seulement temporairement à distance des embarras des goûts créés par toute une population ulcérée, puisqu’il était si facile de faire diversion en intéressant les plus sots tout en détournant leur attention grâce à des calculs truqués. En particulier, les sondages gastriques généraient quant à eux une augmentation dangereuse des atteintes corrosives, directement liées au stress croissant frappant les plus démunis en période de pleine lune.

***********

Un portable avait capté des images d’une rare banalité. Déguisé en flic haillon, ALLABEN venait à la rescousse de professionnels de la matraque, soi-disant débordés par quelques frêles manifestants projetant à leurs pieds de petits graviers. Nous étions bien loin de l’ambiance particulièrement tendue des barricades et pavés de 68 ! Ici, se déroulait juste un affrontement, presque pacifique. Que faisait là le garde du corps du couple pestilentiel ? Falzar ou nécessité ?

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le macronphage ou la perfidie illusion”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Ener Tolrad

Né en Algérie dans une famille pied-noir, l’auteur, dans ses années d’enfance, a connu la tolérance, l’amitié et la complicité entre camarades de son âge à l’école de la République, à une époque où magrébins, israélites, et catholiques jouaient ensemble aux osselets aux récréations. En 1962 vint l’expatriation en France, non choisie, et puis la découverte de la métropole. Il n’avait alors pas encore sept ans mais pourtant, il venait « bouffer le pain des Français », lui disait-on. Très tôt, il dut résister et parfois se défendre. Il comprit également très vite que ses petits camarades n’étaient pas responsables de ce climat ambiant. 1968. Il y était. De ces expériences, de migrant privilégié en somme, sa fibre de rebelle mais aussi de soignant des maux de l’âme a germé et l’amène finalement à embrasser une carrière de médecin psychiatre. Aujourd’hui avec recul, il a envie d’exprimer ce qui n’est pas enseigné dans les manuels scolaires et, en particulier, les stigmates de cette maladie sociale et humaine qui va s’amplifiant, au point que la « folie » ne soit plus dans les asiles mais bien dans les rues. Le temps est venu de dire, de signifier, de crier et puis de cibler les responsables de la « crise de foi » qui submerge aujourd’hui la France.