Le dernier souffle

(2 avis client)

7.90 13.90 

Le Dernier Souffle raconte l’histoire vraie d’une femme qui a travaillé dans les usines Ferodo d’amiante en Basse-Normandie entre les années 1950 et 1970 et qui en est morte.

Le livre relate comment les habitants de cette région ont été pris en otage entre la nécessité de gagner leur vie dans une région longtemps très agricole et industriellement enclavée, et l’absence d’informations claires et nettes sur la dangerosité de l’amiante.

Pourtant des médecins, des chefs d’entreprise, des syndicats et les services de santé publique savaient, depuis 1906, que l’amiante tuait les ouvriers qui le manipulaient.

L’amiante va encore tuer, on estime à 125 000 le nombre de morts causées par l’amiante en France en 2025, et bien que l’utilisation de la roche soit interdite en France depuis 1996, les familles continuent de perdre leurs parents et grands-parents sans que les responsabilités pénales aient été reconnues et punies.

L’utilisation et le commerce de l’amiante sont toujours autorisés dans d’autres pays du monde, permettant l’enrichissement des mêmes familles et entreprises qui ont tué en France, en Europe et en Amérique du Nord, en toute impunité, et dans l’indifférence totale.

Le Dernier Souffle est un hommage d’un petit-fils à ses grands-parents, puisse-t-il participer autant que possible à ce que les lecteurs comprennent le drame de l’amiante et n’oublient pas les victimes. Car des affaires similaires peuvent encore se produire.

Effacer
UGS : ND Catégories : ,

Informations complémentaires

Auteur

Version

,

ISBN Livre

Format Livre

ISBN Ebook

2 avis pour Le dernier souffle

  1. Deco

    Témoignage magnifique, on a l’impression de lire un roman mais on comprend à la fin que malheureusement tout est vrai. Un livre utile car on oublie beaucoup trop vite en France

  2. colette

    un témoignage émouvant qui, au travers de cette histoire familiale, permet de comprendre comment et pourquoi un tel drame a pu avoir lieu en France, drame dont les conséquences malheureusement de sont pas finies. Bravo à l’auteur

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur :