Le 3ème testament – Prologue

(4 avis client)

4.99 11.90 

Ma poésie ne va nulle part ; elle s’éparpille, s’enfuit sans direction, sans

ce trait d’union qui saurait souder un jet à l’autre en lui donnant un sens, une unité… sans un lien autre que celui qui part de moi, de mes combats de tous les jours, de mes humeurs et de mes idées.

En fait, elle est très personnelle !

Et quand l’un de ces écrits te titillera le cervelet, chatouillant tantôt ton esprit, effleurant ton âme ou faisant danser ton cœur pour t’émouvoir, te toucher; c’est là qu’elle trouvera sa direction, que naîtra pour toi son sens, que se tissera un lien ; de moi à toi …

Clo

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Informations complémentaires

Version

,

ISBN Ebook

Format Livre

ISBN Livre

4 avis pour Le 3ème testament – Prologue

  1. René

    Être sous diagnostic sans avoir de maladie ?
    À qui se confier si on n’a pas d’ami ?
    À Dieu ? À Satan ou à son propre Égo ?
    Construire sa maison juste avec des mots ?
    Se trouver un grandiose destin
    Et ne pas oublier de faire la vaisselle ?
    Faire d’aujourd’hui un jour sans fin
    Et le passer tranquille tout près de sa belle ?
    Bien sûr je peux t’appeler Monsieur
    Mais ça ferait par trop sérieux
    Alors je te dis simplement BRAVO, à toi mon talentueux Frérot

  2. Louise G.

    Une poésie personnelle, intime. Une écriture touchante, truffée de jolies jeux de mots. Parfois joyeuse, parfois habitée d’anciens maux. L’auteur nous parle, se parle, écrit à ses amoureuses, au divin, absent ou éternel. J’ai été émue par l’intimité et l’amour de PLUS QUE, MALADIE INCURABLE et BELLES. Amusée par MONSIEUR, SCIENCE INFUSE, touchée par SENSIBLE et C’EST UNE LANGUE. Et même sans foi, inspirée par CROIRE. Bravo!

  3. CriCri La Vali

    À mon collègue-ami, le talent t’habite. Tu es un être authentique et sensible. Ta poésie te ressemble, le mot juste et la parole aussi…. Réaliser ton rêve c’est vivre ta vie! Bravo!

  4. Sophie Monet

    Quelle belle plume, rythmée, imagée, légère et profonde à la fois!

    Le titre du recueil avait fait naître quelques appréhensions chez l’athée que je suis, mais la très grande majorité des poèmes sont vraiment universels:
    « Oui, je plaide coupable de rimes
    de cette imposture, de ce crime
    de ces mots qui servent de frimes
    d’entrave à la liberté qu’ils briment« 

    Ta poésie et ton authenticité me touchent.

    Merci Claude pour ce beau partage!

    Sophie

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Gauthier Claude auteur

Au départ : promis à un brillant avenir, bourré de talents et … À l’arrivée : il déambule sans diplôme universitaire, sans automobile, sans maison, sans compte en banque, sans femme et sans enfant. Baptisé, bardé de diagnostics qui frappent l’imaginaire, qui enserrent la gorge, stigmatisent… Entre les deux : la tempête, le maelström… Happé par la maladie, celle qui ne vous quitte jamais, celle qui ne laisse la vie que pour qu’on la souhaite mortelle (1), celle-là ! Constat d’échec ? Peut-être mais… Aujourd’hui : heureux, c’en est gênant. L'auteur assume sa vie, ses erreurs, ses victoires aussi ! Et, mis en tout : n’était-ce le plus merveilleux des échecs qu’on puisse imaginer ? (2) (1)La veuve noire (2) Merveilleux