L’Asie d’Ouest en Est, 300 jours à travers le monde

9.99 21.90 

Parti en Hiver 2012, l’auteur nous décrit jour par jour son voyage qui va l’emmener sur la route de la soie, puis dans les îles d’Asie du sud-est.

Il décide de se déplacer lentement, d’utiliser les transports locaux et d’éviter l’avion (engin tellement peu aventureux !). Ce mode de voyage lui donne l’occasion de traverser des régions du monde encore peu connues des européens (Caucase, Steppes d’Asie centrales et régions reculées de Chine), ainsi que de faire la connaissance de personnes parfois surprenantes et hautes en couleurs ; journaliste freelance, policier désœuvré, ou encore Thaïlandaise experte en crevette.
Ce grand voyageur observe et décrit, parfois avec humour et dérision, les différents tableaux qu’il traverse. Au gré des événements et rencontres, son périple se voit modifié, transformé, chamboulé, et tant mieux ! Voyager en ligne droite n’était pas son objectif !

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

ISBN Livre

Version

,

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Asie d’Ouest en Est, 300 jours à travers le monde”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : François Debain

Deux ans après avoir été diplômé, François Debain démissionne de son poste d’ingénieur d’études en 2012 et décide de parcourir le monde. Bercé par les souvenirs de voyages de son père et les romans de Jules Verne, il décide de vivre une aventure à la fois humaine et littéraire. Bien que d’un naturel introverti et peu expansif, il aime se mêler aux populations locales et les questionner sur leurs modes de vies ainsi que leurs visions de la société. Observer, analyser et comprendre sont les principaux moteurs qui ont poussé ce jeune auteur à écrire un carnet de voyage. A son retour au pays, ce grand voyageur renoue avec le milieu industriel et une vie sédentaire. Néanmoins, il n’hésite pas à ressortir régulièrement son sac à dos afin de s’offrir quelques escapades rocambolesques en France ou à l’étranger.