L’Apocalypse selon Camille

4.99 9.90 

Tout est parti des récentes inondations, qu’on pourrait imputer au changement du climat. Mais le tsunami décrit dans ce roman, dépasse l’entendement et sans doute, que seule une force extra-terrestre, pourrait en être à l’origine…

Résumé :

Imaginez un tsunami, qui ne laisserait surnager qu’une vingtaine de centimètres du « toit du monde », sur notre planète…Qu’est-ce qui peut bien être à l’origine de cette apocalypse ? Ou, qui ?… Une poignée d’hommes et de femmes (connus et moins connus) en a réchappé. Mais ils sont dispersés aux « quatre coins » (!) du globe…

La survie s’organise, pour un petit nombre d’entre eux, au Lavandou, dans le sud-est de la France. Mais pour ce groupe, formant une micro-société, la chose n’est pas aisée. Jusqu’au jour, où tout va, une nouvelle fois, basculer pour eux.

 

 

 

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

(…) La chaleur était telle, que la veille, j’avais laissé la fenêtre grande ouverte, en faisant un courant d’air avec le Vélux de la salle de bains ; puis je m’étais couché et endormi rapidement. Sans entendre l’orage arriver. Sans doute à cause des deux cachets de Lexomil que j’avais avalés pour mieux dormir…

Le gros problème, c’est que notre chambre se situait à l’étage !!! À L’ÉTAGE ! ! ! ? ? ?

 

*******

Étant bricoleur, à peu près comme Mitterrand était socialiste… je me demandais si j’allais pouvoir mettre en route le moulin du rafiot. Car, si on voulait qu’il nous serve un tant soit peu, ce bateau, il fallait qu’on mette le moteur (Evinrude) en marche ! Apparemment, miraculeusement, il n’avait pas pris l’eau. La clef était sur le tableau de bord… J’ouvris le capot-moteur et d’emblée, regardai le coupe-batterie, qui était sur la position « on ». Preuve que le bateau était en marche quand le tsunami a frappé. Puis, je me suis mis à pomper le fioul, comme je l’avais vu faire, il y a encore trois petites semaines, sur l’île de Ré, où mon beauf’ à un petit bateau de pêche. C’est bien simple, ça remonte au moment où le pont de Gênes s’est écroulé. Mais moi, j’ai toujours dit, « où ‘y a Gênes, ‘y a pas d’plaisir » !

 

********

(…) En cet instant, je bénis le ciel d’être dans un bateau. Car, lorsque nous n’aurons plus de fioul, ce qui ne manquerait pas d’arriver, nous pourrons toujours continuer de flotter. Mais ! Mais !!! Que vois-je ?? À l’arrière du bateau, Ségolène Loyal, à poil, a mis ses vêtements à sécher… Bon. Je ne m’appelle pas Siffreddi, (ni Sy Frédo) mais… dans un moment, je vais être -à moi tout seul, Rocco et ses frères !! Et, je dois me retenir. Ce que je fais. Car tout de même, les circonstances étant c’cal’çon (!) je me dois de me retenir. De toute façon, il n’y a pas de pilote automatique, (au cas où, je n’aurais pas su m’en servir !) et je dois donc surveiller tout ce qu’on est amené à croiser. Puis-je tout de même jeter un œil à l’arrière du bateau, de temps en temps ? Oui !? Merci !

Elle est encore pas mal la mère Ségo, même dans le plus simple appareil… Sacré Fanfan, il n’a pas dû s’embêter avec elle. Quand je pense que lui et sa Julie se sont sans doute transformés en rouget (de Lille) et en oursin… Alors que moi, j’ai encore une chance de me faire Ségo… J’ai une grosse envie de faire un pied de nez. Comme ça, pour rien, ou pour me défouler. Oh et puis merde, j’le fais !

– À qui tu fais un pied de nez ? Me demande Ségo, nue comme un ver de terre.

– Hein ? Euh… à un énorme silure glane, qu’on vient de dépasser. Un engin d’une centaine de kilos et de presque deux mètres de long ! !

– Ah…

– Mais dis-moi, après un coup comme ça, l’écologie c’est râpé ?!

– Oui, mais ce qui arrive là, c’est peut-être dû au réchauffement de la planète…

– Ah ! vous, les verts, vous ne désarmez jamais, hein ! Jusqu’au bout, vous croyez dur comme fer à vos arguments ! Mais Nicolas Hublot, qui a peut-être échappé au tsunami en aile delta, que va-t-il devenir ? (…)

 

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Apocalypse selon Camille”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Camille Francis "Zif" Poulet

Camille Francis « Zif » Poulet, a écrit nombre de pièces de théâtre, qui ont été jouées un peu partout en France et en Navarre, par les troupes d'amateurs. Ne cherchez pas sur Paris, aucune de ces pièces n'y a été représentée. Allez savoir pourquoi... Quand la cave de l'une des maisons d'édition, avec laquelle il avait signé un contrat de publication, a été inondée, suite aux intempéries de début 2018... et que ses livrets ont été détruits et donc devenus invendables, il a eu l'idée d'écrire « L'Apocalypse selon Camille »...