(La dernière) « cavale » … ?

7.99 16.90 

Stéphane, un jeune homme de son temps, est perturbé par des rêves récurrents le laissant perplexe lorsqu’il rouvre les yeux. S’agit-il de songes ou serait-ce autre chose ? Suivez la quête qu’emprunte Stéphane afin d’y découvrir la réalité de ses voyages léthargiques.

Effacer

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Été 1998,

Le très cher ami Kris, que Nicolas revoyait après trois semaines de vacances dans le sud de la France, lui présenta un petit cahier d’écolier orange, déjà bien usé. En lui tendant, il fut très vague et demanda à Nicolas simplement de « lire ça ». Sur la couverture, il y avait écrit « 10 jours à vivre ». Le sachant curieux, Kris savait déjà qu’il allait dévorer les pages une à une jusqu’à la dernière. Nicolas fut à la fois très étonné qu’il ait écrit cela sans lui en parler, et ravi qu’il lui demande son aide pour son projet. Ce manuscrit qui se révélera n’être qu’une base avait la forme d’un scénario et Kris lui dit très clairement qu’il voyait cette histoire en film et qu’il fallait au plus vite qu’il tape tout à l’ordinateur pour l’envoyer à des réalisateurs ! L’idée parut à Nicolas un peu trop ambitieuse (mais vous apprendrez comme lui que rien n’est trop, que les choses sont) mais son histoire était si accrocheuse qu’il le laissait parler. Et pour parler, lorsque Kris croit à une chose, rien ni personne ne peut le faire changer de voie. Malgré le scepticisme dont Nicolas faisait preuve à cette époque, face à tant d’engouement, ils se sont accordés pour travailler ensemble sur ce projet. En le raisonnant un peu (il lui a fallu de longues heures), Nicolas réussit à le convaincre de viser dans un premier temps (espérons que cela ne soit qu’un premier temps) l’édition d’un livre. Tel fut leur objectif dès septembre 98. La première étape… fut de retoucher le texte pour lui donner un aspect lisible ! Kris a une manière de s’exprimer à l’écrit totalement inimaginable pour le commun des mortels. Mais c’est bien là toute son originalité. En quelques mots, quelques phrases, il donne une sorte de profondeur émotionnelle à son récit mais il est tellement concis que les événements se poussent et s’entrechoquent à leur lecture !

En quelques jours, Nicolas écrivit deux ou trois pages à partir de quelques lignes du manuscrit et il le fit lire à quelques personnes enjouées elles aussi par ce début. Et là, plus rien. Aujourd’hui encore il ne saurait dire ce qui l’a fait s’éloigner de ce projet. Ses études, sa vie… durant de longs mois, presque plus une ligne ne fut écrite. Kris gardait son enthousiasme et son bagout mais rien n’y faisait, Nicolas ne « sentait » pas sous quel angle écrire pour que cela ne devienne pas un livre « bateau » ni que cela soit trop original au risque de n’avoir que peu de lecteurs.

Eté 2001,

Deux voire trois chapitres d’écrits. En trois ans, Nicolas n’avait pu écrire rien de très intéressant. Désappointant. Il en arrivait à se dire qu’il avait fait une boulette de s’engager dans cette affaire et qu’il avait fait perdre du temps à Kris. Le remord le rongeait, il ne dormait plus, ne mangeait plus, il n’avait plus aucun contact avec l’extér… non non là il va trop loin. Rien de tout cela. Un matin d’août, il se leva vers dix heures sans rien de très précis à faire. Quand quelque chose se passa. En petit-déjeunant, un de ses rêves de la nuit passée resurgit à sa conscience et se mélangea à ses pensées. Cela lui donnait une sensation étrange mais pas désagréable, il se laissait aller assis devant son bol de café lorsqu’une idée très claire vint tout interrompre. Et cette idée, il l’a tout de suite couchée sur papier, il savait que c’était là ce qu’il manquait au manuscrit de Kris. Pas de doute présent dans son esprit, comme s’il avait toujours su ce qu’il était en train d’écrire, comme s’il avait déjà tout écrit. Dès la fin de la matinée, il retrouva Kris pour lui exposer son idée. Il écouta Nicolas attentivement et le regarda avec des yeux tout ronds. Il prononça les seuls mots qu’il pouvait prononcer :

« On l’a. ».

 

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “(La dernière) « cavale » … ?”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Nicolas Spinatelli et Christophe Estival

" Nicolas Spinatelli et Christophe Estival sont deux auteurs Français, nés en 1979. Une relation amicale initiée au stade collégien donnera ce premier roman ainsi qu'une multitude d'aventures. Une amitié jamais démentie, ayant toujours cours. Alliage d'imagination et de curiosité. "