INTERSTICES – Tome 1

6.99 13.90 

Il y a 25 ans environ, à Cambridge, avec ma fille âgée alors de 11 ou 12 ans, nous avons croisé un homme au visage déformé qui laissait supposer qu’il était atteint de troubles mentaux. Je lui ai adressé un sourire de compassion.

Longtemps après j’ai revu son visage à la télévision et dans les journaux, c’était Stephen Hawking, le grand savant qui occupe la chaire de Newton à Cambridge.

Il se passionne pour les trous noirs dans l’univers. Ce sont des trous qui, plus ils sont pleins, plus ils sont petits.

 

Moi, je me passionne pour les trous de la vie.

Je tente par mes petits écrits de sauver de l’oubli les petits incidents de ma vie ou ceux collectés au hasard de mes rencontres et de mes rêveries. Vous retrouverez ces petits absents de nos manuels, de nos commémorations, ces morceaux de rien que vous croyiez avoir perdus.

Il y a aussi les trous du gruyère, mais là, il n’y a rien dedans.

Effacer
UGS : ND Catégorie : Brand:

Description

Il me semble que j’ai effleuré la fin d’un monde, où l’animal côtoyait l’homme, quotidiennement, un monde vieux de 5000 ans peut-être, ou plus.

On y tuait, les lapins, les poulets, le cochon une fois par an, puis on mettait sa viande au saloir pour un an, une grande jarre dans laquelle Marthe disposait une couche de viande, une couche de sel et ainsi de suite.

Ce monde a disparu, il n’y a pas lieu de le regretter mais cela me donne à croire que je suis plus à même de comprendre le passé, je m’y suis frotté.

Je suis du Moyen Âge. Je suis fasciné par cette époque de grande foi.

Informations complémentaires

Auteur

Version

,

ISBN Livre

Format Livre

ISBN Ebook

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “INTERSTICES – Tome 1”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Daniel Cassier

Daniel CASSIER naît en 1936 à Bagnolet. Son père étant fait prisonnier en juin 1940, Daniel est « placé » à la campagne et doit trouver sa place dans une fratrie de trois petits paysans. « Parigot tête de veau, Parisien tête de chien ». Cette situation va très probablement déterminer ses engagements futurs. À la fin de la guerre, Daniel découvre père, mère et sœur à Bagnolet. Il obtient le Certificat d’Études Primaires, puis un CAP d’ajusteur. Débutant sa vie professionnelle comme dessinateur, il deviendra chef de bureau d’études. 1956, c’est le service militaire, vingt-sept mois en Afrique du Nord. Le 13 mai 1958 à Alger, il assiste incrédule à la prise du pouvoir par l’armée. Novembre 1958, retour à la vie civile, le travail est abondant, il n’y a qu’à choisir. À cinquante ans, après sa mise au placard, il s’investit dans le syndicalisme actif. Il est licencié à cinquante-six ans, poursuit son parcours dans le syndicalisme judiciaire. À soixante ans, breveté pilote d’avion privé, il se lance alors dans l’écriture. Il devient un observateur du temps qui passe. Son septième ouvrage est une analyse « très partiale » de la politique française contemporaine.