Frédéric et Victoire, leur destin entre terre et mer

9.99 20.90 

L’intolérance est un fléau qui a traversé les siècles depuis la création de l’homme et est aujourd’hui malheureusement encore d’actualité.
Pierre-Augustin Delatour d’Argonne, comte de Champ-Dolent a eu la chance de passer au travers les cruautés de la Révolution. Égoïste, imbu de sa personne, sa principale raison de vivre est de s’enrichir, même au détriment de ses propres enfants. Il ne peut supporter que son fils aîné préfère la vie avec les paysans plutôt que celle avec les bourgeois. Par son intolérance en relation à son statut social, il va faire basculer sa descendance vers le chaos. Celle-ci arrivera-t-elle à sortir la tête de l’eau ?
Un ouvrage plein de rebondissements qui permettra au lecteur de découvrir quelques bourgades normandes, certains métiers, et d’apprendre quelques mots et expressions cauchoises comme on pouvait le parler au XIXe siècle.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

La neige tombe à gros flocons depuis plusieurs heures, recouvrant d’un épais manteau blanc ce lieu perdu de Normandie. Il fait froid en ce mois de janvier 1810. Le village entre plaines et bois semble endormi. Pas une âme qui vive n’est apparemment dehors.

Le feu ronronne dans la cheminée de la masure où vivent Clothilde et ses deux enfants, Frédéric et Victoire. La jeune mère, assise sur un banc près de la fenêtre pour effectuer quelques travaux de couture, s’arrête quelques instants et regarde, attendrie, son fils de treize ans. Passionné de lecture, il est affairé à lire à sa sœur âgée de dix ans « Peau d’Âne » de Charles Perrault, un ouvrage que lui a prêté sa tante et marraine Julie-Anne, fille du comte Pierre-Augustin Delatour d’Argonne, châtelain dans le village de Champ Dolent. Si les deux enfants, en ce début du XIXe siècle, savent lire et écrire, c’est grâce à leur tante, qui s’en occupe comme de ses propres enfants. Ils ne connaissent pratiquement pas leur grand-père, habitant pourtant tout proche, et n’ont pas le droit d’habiter le domaine, ce dernier les ayant répudiés. Leur mère, employée dans de très nombreuses tâches au château de Champ Dolent, est aussi la confidente et amie de Julie-Anne, mais Frédéric et Victoire sont les fruits d’un amour interdit…

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Livre

Version

,

ISBN Ebook

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Frédéric et Victoire, leur destin entre terre et mer”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Véronique Elyotrisky

Retraitée de l’Education Nationale, mère de trois garçons, passionnée par l’écriture et la lecture depuis sa plus tendre enfance, Véronique Letellier-Boulanger écrit sa première nouvelle à l’occasion du concours « Flaubert » organisé par le C.H.U.R. de Rouen en faveur des enfants malades, en 2007. Elle obtiendra sur les 360 nouvelles envoyées, la 8ème place sur les 12 retenues. Encouragée par ce premier succès, elle se lance dans l’élaboration d’un premier roman « Meurtre sur les rails », qui sortira en 2010 aux éditions Baudelaire. Poussée par ses lecteurs qui ont apprécié son style d’écriture, et suite au décès prématuré d’un de ses cousins, elle passe sur un autre registre, l’intolérance. Au travers une histoire simple qui, bien qu’elle se déroule au XIXème siècle, a toujours un impact qui peut-être catastrophique pour ceux qui la vive encore aujourd’hui.