Au nom d’une famille

11.99 

Les habitants sont répartis en trois catégories, les riches industriels, les riches oisifs et les pauvres. Catherine, Rose, Sophie et Emilie, habitantes du quartier pauvre, sont orphelines de mère et leur père, un riche industriel, les a abandonnées depuis toutes petites. Catherine le retrouve alors dans l’entreprise où elle travaille et il se montre particulièrement fier de son aînée. Mais lorsque celle-ci est injustement accusée de détournements de fonds, Sophie est persuadée que son père a franchi une étape de plus en matière de mépris et de rejet de sa famille. Bien décidée à ne pas laisser ce crime impuni, Sophie décide de tout faire pour blanchir le nom de sa sœur.
Une histoire qui parle d’espoir, des combats que l’on mène pour sa famille et ceux qu’on aime, de combats pour faire triompher la justice et la vérité. Une histoire qui montre que lorsqu’on ne renonce pas, quand on se bat pour ce qui importe, sans s’essouffler, on finit toujours par en être récompensé. Une histoire pour croire en la vie, en la famille, en l’amitié.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

« La jeune femme obtempéra, mais lorsque ce fut Connor qui ouvrit la porte, le sang de Sophie ne fit qu’un tour et elle se mit à trembler. Bien entendu, elle n’était pas seule, mais Pierre n’était pas là et ce type la déshabillait visiblement du regard. Elle était persuadée, à voir comment ses sœurs pincèrent soudain les lèvres, qu’elles avaient remarqué la lueur lubrique de son regard. Pourtant, ce fut avec beaucoup de politesse que Catherine se présenta avant de demander à s’entretenir avec le maître des lieux.

— Mon maître m’a clairement fait comprendre que les déchets de votre espère ne devaient plus être introduits auprès de lui. Mais je serais personnellement ravi d’avoir une conversation privée avec vous, ajouta-t-il avec un regard salace. Après tout, mademoiselle, je crois que nous en avons une à poursuivre.

Instinctivement, Sophie recula. Ses sœurs tournèrent un regard surpris, mais lourd de sens vers elle, puis Catherine reprit le contrôle de la situation.»

************

« — Tu vas voir ce que c’est un papa poule ! s’écria-t-il en riant.

Et aussitôt, il passa sa main sous les genoux de la jeune fille et la souleva délicatement, le sourire aux lèvres. Les joues de Jo s’empourprèrent et elle dissimula sa gêne en poussant un cri de colère et en se débattant.

— Non, mais ça va pas la tête ! Pose-moi tout de suite, espèce d’idiot ! Je ne suis pas impotente !

Léo la reposa en éclatant de rire et Jo, dont les jambes ne tremblaient plus du tout, posa ses mains sur les hanches avec un air à vouloir le couper en rondelles, ce qui ne fit qu’augmenter le fou rire de Léo.

— Non, mais, dit-il entre deux éclats de rire, cherche pas ! T’es pas du tout crédible dans cette tenue !

— Puisque c’est comme ça, je sens que je vais me passer de cavalier ! lança Jo en se dirigeant vers la porte.

— Hep hep hep, fit Léo en lui attrapant le bras, viens par-là, toi !

— Je n’ai pas besoin de vous, Monsieur de Comnènes ! Merci ! Beaucoup !

— Tu as envie de te faire disputer par le clan des marieuses en furie ? demanda alors le jeune homme en haussant un sourcil. »

Informations complémentaires

Version

ISBN Ebook

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Au nom d’une famille”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Caroline Mathon

Caroline Mathon est née dans le Nord de la France en 1986. Lectrice assidue avant l'heure, elle commença à écrire dès l'âge de dix ans, de petites histoires courtes ou des contes. Passionnée par les livres dès son adolescence, elle eut l'occasion de développer sa plume parmi l'univers des fanfictions et du role-play, notamment sur l'univers de Harry Potter, ainsi que du manga Versailles no Bara. Elle commence en 2011 à partager des histoires originales et elle commence à réfléchir à des œuvres plus longues. En 2014, en rêve, lui vient l'idée de ce roman dont elle visualise le premier chapitre. Elle commence donc à en rédiger le début et la suite lui vient alors naturellement. Elle passera deux ans à rédiger intégralement le roman, profitant d’événements tels que le NanoWrimo, challenge d'écriture, et soutenue par ses proches dont certains suivent la rédaction, jour après jour, et la conseillent. Elle passera encore plusieurs mois à corriger et relire son travail avant de décider de la faire publier. Elle écrit actuellement la suite de ce roman.