Assise là face à la mer

6.99 10.90 

« C’était un jour comme aujourd’hui. Du vent, de la solitude. J’ai peur, comme à mon habitude. Je n’y prête d’ailleurs plus attention. Je suis parano, c’est tout. J’avance, toute camouflée pour me protéger du temps. Une balade de laquelle je ne reviendrai jamais. »
Marry essaie alors de vivre, ou plutôt, de survivre…

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Page 7– Assise là face à la mer… Je me sens tout d’un coup apaisée. Je regarde les vagues s’écraser sur la berge… le vent caresser ma peau… Un rayon de soleil perce les nuages. Je le regarde se rapprocher peu à peu de moi. Tout autour il fait noir. Il est là, seul pour illuminer un temps une partie de la plage. Je suis là, assise face à la mer. Je ne ressens plus rien. Vide. C’est ça, je suis vide…

 

Page 9 – Je pense à la Petite Sirène qui ne souhaitait qu’une seule chose : avoir des jambes pour sillonner la terre… Je ne rêve qu’à la possibilité d’avoir une nageoire pour sombrer dans les profondeurs des mers… M’engouffrer. Ne plus jamais en ressortir… Une vague plus forte que les autres m’emporte. Je me laisse aller. L’eau entre dans mes poumons. Je suffoque. Ballotée dans tous les sens, je m’écrase à plusieurs reprises avant d’être reprise par les flots. Je ne sais plus où sont le ciel et la terre. Plus rien n’a de sens. Je m’éteins…

 

Page 35 – Je vois leur regard porter sur mon corps. Ce corps abimé, meurtri. Je lis dans leurs yeux, tellement de haine, de dégoût, de honte… Beaucoup de douleur. À travers eux, je lis mes blessures. Les vois. Les vis, et revis, encore et encore. Une boucle qui passe. Qui ne cesse de défiler. Jour et nuit. Tout est là. Tout…

Page 41 – Seul Marc restera celui qui entre sans que j’en sache l’heure, le temps de visite, et la raison. Il me racontera toujours une petite histoire ou anecdote sortie tout droit de son registre de belles paroles. Il sera pour aussi longtemps que je le sache, attendu. Je lui déverserai mes larmes les plus chaudes. Mes peines les plus profondes. Mes colères les plus intenses. Mes peurs les plus cachées. Je L’écris. Lui. Cet homme qui me bouleverse tant.

« Il sera mon plus grand espoir… »

 

Page 50 – Marc, je ne te donnerai pas plus de détails sur la suite de cette visite. Tu n’en as pas besoin. D’ailleurs, tu dois être assez… Hum, je ne sais pas… Terrorisé ? Dégouté ? Effrayé ? Plein de haine ? Sûrement. Ne t’en fait pas, c’est de moi qu’il s’agit. Sur moi que j’écrirai les maux. Car à cet instant-là, je n’avais rien. Un vide total. Je n’ai pas pleuré, je n’étais pas angoissée, je n’ai eu ni peine, ni colère. Je n’ai pas eu peur non plus. Rien. Aucun mouvement de dégoût. Aucune volonté de le repousser. Rien. J’étais partie à mille lieux. Là-haut dans les étoiles, je m’évade. C’est cette immobilité qui est déconcertante. Immobilité dans le corps, et dans le regard aussi. Aujourd’hui, je culpabilise. Ne rien faire, c’est être avec lui.

Marc, je savais qu’il fallait que je me batte, mais j’étais tellement impuissante. Il me droguait. Ce tuyau relié à moi m’a empoisonnée pendant tout ce temps. Je voyais chaque goutte tomber. Je sentais chaque goutte prendre possession de mon corps. Je partais dans des délires improbables. Un monde de lumière et de couleurs. Beau, tout étoilé. Je rêvais. À ma liberté. Elle était là, suspendue à moi. Elle me tendait les bras tandis que je la regardais défiler.

 

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Assise là face à la mer”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Emeline Leduc

Educatrice sportive de profession, l’auteure apprécie tout autant la littérature. Elle découvre l’écriture à l’âge de dix-sept ans. Encouragée par ses professeurs, elle leur écrit, elle leur raconte. Ecrivant surtout pour elle-même, elle finit par partager quelques textes qui sont très vite appréciés. La question de publication lui est alors proposée. « Assise là face à la mer » est une fiction où la réalité a aussi joué son rôle. Ce livre est son premier roman publié, mais finalement le troisième écrit. Les autres feront ils suite ? L’auteure sort son deuxième roman « Les cris du silence ». Elle vous dévoile cette fois, sa vie la plus intime. Elle se replonge dans ses plus jeunes années, de son enfance à son adolescence. Surtout elle témoigne, pour elle et pour tous les autres…