ADHOMO -Les amours homosexuels adolescents – Tome 1

7.99 17.90 

Faire connaître une période difficile d’interdits sexuels.

Partager, à travers un livre, quelques moments débridés de ma vie d’adolescent.

Résumer, à travers ce que j’ai vécu, le difficile parcours des « anormaux sexuels » de la société.

Essayer de comprendre comment un parcours sociétaire peut influer sur une tendance.

Faire partager ce que d’autres ont aussi vécu, je ne suis pas le seul à avoir eu une vie trépidante.

Effacer
UGS : N/A Catégories : , Brand:

Description

…/ Étant homosexuel bien défini, je n’ai jamais renié ma nature à défaut de pouvoir la partager, élevé dans un milieu modeste, mais catholique pratiquant plutôt coincé, j’ai dû me plier aux exigences, non pas spécifiquement de ma famille, mais de celles des curés, ou plutôt de l’Église qui doit pourtant compter, dans ses rangs, une quantité non négligeable d’homosexuels. /… (pages 9-10)
…/ Les jeux de quéquette des adolescents c’est un secret de polichinelle, savoir que chez les garçons les premières expériences « sexuelles » se font avec d’autres garçons, des copains, des frangins, des cousins, en colo, aux scouts — ma période préférée — au collège, en primaire, au lycée, mais là c’est déjà plus orienté. /… (pages 40-41)
…/ Dans le collant, à l’entre-jambes, elle me mettait un « string » très fin mais très solide pour ramener en arrière mes bijoux de famille et ma quéquette, le tout bien maintenu par l’arrière pour donner illusion, juste deviner le renflement qu’ont les filles. /… (page 73)
…/ Il me dit qu’il est pédé, ce qui lui fait du fric, ce que j’ai détecté tout de suite mais je m’en fous, chacun fait ce qui veut avec son cul et puis s’il est facile d’avoir du cul avec son fric quand on a du fric. Il est bien plus facile d’avoir du fric avec son cul qu’on a en permanence, juste ne pas être difficile sur le cul, au moins si quand on a pas de fric on n’a pas de cul, il reste le cul pour avoir du fric. /… (page 115)
…/ Finalement il me plait bien Didier, c’est ma longueur d’onde, je crois qu’il a aussi senti qu’il ne m’est pas indifférent, il est sensuel, attirant, il a ce petit quelque chose d’indéfinissable qui m’attire, on est de la même corpulence, il n’est pas très costaud mais c’est ce qui me branche, il a une odeur que j’aime bien, celle qui me fait triquer. /… (pages 120-121)

Informations complémentaires

Version

,

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “ADHOMO -Les amours homosexuels adolescents – Tome 1”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP_Term Object
(
    [term_id] => 6338
    [name] => François Ihuel
    [slug] => francis-ihuel
    [term_group] => 0
    [term_taxonomy_id] => 6503
    [taxonomy] => product_brand
    [description] => Francois Ihuel est né le 24 Avril 1950 à Paris. Il a passé une enfance difficile de privations en cette période d'après-guerre des années 1950–1960, alcoolisme familial, finances déficientes. Les années infantiles et adolescentes lui ont montré un chemin dangereux. Il a traversé l'enfance dans les conditions d'une époque révolue. La violence parentale, la mise à l'écart familiale, les éléments qui fabriquent un rebelle. Une autobiographie qui retrace le chaos qui construit la stabilité. La vie ne s'arrête que là où elle commence. 
    [parent] => 0
    [count] => 5
    [filter] => raw
)

A propos de l'auteur : François Ihuel

Francois Ihuel est né le 24 Avril 1950 à Paris. Il a passé une enfance difficile de privations en cette période d'après-guerre des années 1950–1960, alcoolisme familial, finances déficientes. Les années infantiles et adolescentes lui ont montré un chemin dangereux. Il a traversé l'enfance dans les conditions d'une époque révolue. La violence parentale, la mise à l'écart familiale, les éléments qui fabriquent un rebelle. Une autobiographie qui retrace le chaos qui construit la stabilité. La vie ne s'arrête que là où elle commence.