Tout a commencé à Jakson Hole

7.99 18.90 

Deux familles se retrouveront liées par des liens affectifs qui les renforceront contre l’adversité.
Tout commence dans le Wyoming où naît une vraie amitié entre deux jeunes femmes totalement différentes.
L’une est française, l’autre américaine.
La première, Rebecca, la douce, sous ses apparences fragiles, deviendra celle qui les sauvera. Cette jolie Parisienne tombera sous le charme du beau Byron. C’est dans ses bras qu’elle connaîtra l’amour.
La deuxième, Stella, l’intrépide, s’engage dans l’armée des États-Unis et rejoint le front en Syrie. Elle assistera aux souffrances d’un peuple subissant la barbarie humaine. Elle sauvera des centaines d’enfants, puis reviendra au pays gravement blessée et traumatisée.
Ces deux familles se retrouveront dans une tourmente infernale qui deviendra une réelle menace, les obligeant à s’expatrier.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Informations complémentaires

Version

,

Format Livre

ISBN Ebook

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Tout a commencé à Jakson Hole”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Joëlle Hugues

Joëlle Hugues est née dans le sud de la France et voue une passion pour l’écriture. Auteur de nombreux poèmes sur le monde d’hier et d’aujourd’hui et d’un premier roman, La Redoutable, elle signe son deuxième roman avec Avocate sous protection, la suite d’une série d’ouvrages consacrés à la vie de femmes de caractère.

Comme pour tous ses romans et en particulier pour celui-ci, elle s’est informée auprès de professionnels pour que ses écrits soient le reflet de la réalité. Pour mieux s’imprégner du climat d’insécurité, elle n’a pas hésité à se rendre dans les quartiers nord de Marseille, où règne la délinquance.

Pendant ses investigations, elle fut accompagnée d’un photographe, J.-P. Dousselin, qui l’autorise à publier ses photos prises sur les lieux du reportage.

 Sa citation préférée est : « Les femmes aiment la bravoure et l’audace », de Stendhal (L’abbesse de Castro, 1839).