Jean-Louis Poullain

Jean-Louis Poullain est un auteur atypique. Il jette sur le papier tout ce que son cerveau et son humeur ont enregistré au cours de son existence. Il passe allègrement d’un genre à l’autre, biographies virtuelles telles que celle qu’il propose aujourd’hui à ses lecteurs et lectrices éventuels, autobiographies romancées, polars débridés, essais érotico-pornos, romans prémonitoires, mais plausibles.

Son style est léger, fluide et agrémenté d’un humour parfois décapant. Ses personnages truculents et uniques n’ont rien à voir avec le quidam que vous croisez au coin d’une rue. Mais que ses lecteurs et lectrices ne s’y trompent pas, l’auteur ne cherche qu’à susciter chez eux une réflexion personnelle sur les sujets qu’il traite. Il aimerait que cette pensée lui parvienne sous forme de courriel ou de SMS par le canal de son éditeur. Il y répondrait, instituant ainsi un dialogue constructif entre l’auteur et ses lecteurs qui, à ce jour, nous manque cruellement.

Thumbnail

Jean-Louis Poullain est un auteur atypique. Il jette sur le papier tout ce que son cerveau et son humeur ont enregistré au cours de son existence. Il passe allègrement d’un genre à l’autre, biographies virtuelles telles que celle qu’il propose aujourd’hui à ses lecteurs et lectrices éventuels, autobiographies romancées, polars débridés, essais érotico-pornos, romans prémonitoires, mais plausibles.

Son style est léger, fluide et agrémenté d’un humour parfois décapant. Ses personnages truculents et uniques n’ont rien à voir avec le quidam que vous croisez au coin d’une rue. Mais que ses lecteurs et lectrices ne s’y trompent pas, l’auteur ne cherche qu’à susciter chez eux une réflexion personnelle sur les sujets qu’il traite. Il aimerait que cette pensée lui parvienne sous forme de courriel ou de SMS par le canal de son éditeur. Il y répondrait, instituant ainsi un dialogue constructif entre l’auteur et ses lecteurs qui, à ce jour, nous manque cruellement.

Voici les 5 résultats

nunc leo quis, ipsum Phasellus at consequat. commodo venenatis mattis quis